La Côte: les opposants à la fusion s'affichent » Blog de PasTis

 La Côte: les opposants à la fusion s'affichent

31/10/2007

Les opposants à la fusion s’organisent 

La Côte • Opposants et partisans à la fusion sont en campagne ! D’ici au 9 décembre prochain, date à laquelle les habitants de Peseux et Corcelles-Cormondrèche devront se prononcer sur la fusion des deux communes, chaque camp tente de convaincre la population concernée du bien fondé de ses arguments. Petite incursion au cœur de l’association « Commune de Peseux non à la fusion ».

Non à la fusion
Le dessin qui illustre l’affiche des opposants
de Corcelles-Cormondrèche ne manque pas d’humour.

 

Mardi dernier, le comité de l’association « Commune de Peseux non à la fusion » s’est réuni pour la troisième fois. Installées autour de la table, un peu moins d’une vingtaine de personnes, dont une majorité d’élus de la commune, tous partis confondus. Après l’état des comptes de l’association, cette séance hebdomadaire présidée par le libéral Michel Rossi s’anime à la lecture d’une lettre envoyée par la commune et qui contient la liste d’une cinquantaine d’entreprises locales comptant plus de quatre salariés. Michel Rossi résume et commente : « Cette liste a été demandée par les partisans de la fusion. Apparemment ceux-ci ont renoncé à demander le soutien financier de la commune et préfèrent quémander de l’argent par d’autres moyens. Par souci d’égalité de traitement, la commune nous transmet ce listing avec des recommandations relatives à la protections des données. Le fait est que la commune refuse de nous verser les 2'000 francs promis pour financer notre campagne, sous prétexte que les partisans n’ont rien demandé. Tout ça est convenu pour nous mettre des bâtons dans les roues ».

Un comité interpartis

Pour corroborer son affirmation, Michel Rossi poursuit : « Au lendemain du Conseil général du 5 septembre, le Conseil communal a envoyé une lettre à Robert Juillard (socialiste et ancien conseiller communal à Peseux, ndlr), qui n’est même pas au Conseil général, en lui demandant de lui fournir les statuts de l’association des opposants et la composition du comité. Qu’est-ce que ça signifie ? Les autorités savaient pertinemment qui était à la tête des opposants. Quoi qu’il en soit, le surlendemain, à leur grand étonnement, ils ont reçu tous les documents demandés, nos « dix commandements » inclus ».
La tension est palpable. Les opposants sont convaincus qu’ils sont considérés comme des seconds couteaux. Et Michel Rossi de clamer : « pour le Conseil communal, on est l’opposition, les adversaires d’une majorité. C’est faux ! Nous sommes un comité interpartis ¬ au même titre que les partisans, avec des libéraux, des radicaux et des socialistes et l’on s’entend très bien. Comme quoi on peut travailler ensemble dans l’intérêt de tous. Les plus fervents défenseurs de la fusion militent par intérêt personnel, ils sont propriétaires ou visent des postes très bien payés ».

Deux groupes pour une cause

Non à la fusionQuant à savoir pourquoi les opposants subiéreux ne se sont pas groupés avec ceux de Corcelles, la radicale Christiane Hofer répond du tac au tac : « on est opposé à la fusion, il aurait été mal venu de fusionner. D’autant que nous n’avons pas tout à fait les mêmes arguments, mais ce qui ne nous empêche pas de travailler ensemble ». Dans les faits, les opposants de Corcelles et de Peseux ont fait imprimer deux affiches distinctes, mais s’unissent autour des stands qu’ils installent chaque samedi devant les deux grandes enseignes de Peseux. Si l’affiche du comité subiéreux se contente d’inviter la population à voter non le 9 décembre sur une belle photo du village, celle des Casses-écuelles et des Cormontants va plus loin à travers un dessin : un duo de cyclistes aux couleurs des deux communes peine à atteindre le sommet de la fusion en raison d’une pente affichant un coefficient de 75%. Sur le bandeau jaune posé sous l’illustration, on peut lire : « pour une collaboration sans fusion ! ».


Pascal Tissier


www.fusion-non.org

 


Autres articles sur le projet de fusion entre Peseux et Corcelles-Cormondrèche

21-05-08  Peseux: Patrice Neuenschwander s'explique

12-12-07  Peseux - Corcelles: la fusion passe à la trappe

28-11-07  La Côte - les Conseillers communaux ulcérés

21-11-07  La Côte: deuxième débat public sur la fusion

14-11-07  La Côte: les partisans de la fusion en campagne

07-11-07  Peseux: l'exécutif désavoué par le législatif

31-10-07  La Côte: les opposants à la fusion s'affichent

12-09-07  Peseux - Corcelles: le processus de fusion est lancé

05-09-07  La Côte - Une fusion qui divise

27-06-07  La Côte: des armoiries pour une future fusion




Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |