Neuchâtel: Bazz, un batteur célèbre prof d'anglais » Blog de PasTis

 Neuchâtel: Bazz, un batteur célèbre prof d'anglais

30/1/2008

Raymond «Bazz» Smith,
un prof pas comme les autres

Raymond Smith, dit Bazz

Grand, svelte, crâne rasé, longs favoris noués à une perle et barbichette blanche, le look de Raymond Smith, dit Bazz, est pour le moins original. Installé à Neuchâtel depuis près de vingt ans, ce Londonien d’origine n’a rien perdu de son accent purement british. Mieux, il a fait de sa langue son métier : en effet, depuis de nombreuses années Bazz donne des cours d’anglais à l’Ecole-club Migros de Neuchâtel. Mais ce n’est pas tout. Sous la même enseigne, il dispense aussi des cours de Shorinji Kempo : « Cette discipline qui associe des techniques proches du karaté, du ju-jitsu et de l’aïkido, s’est développée au Japon après la Seconde Guerre mondiale. Dans cette période difficile, elle devait permettre à ses adeptes de fortifier leur mental, de se maintenir en bonne santé et de se défendre », explique Bazz, qui dit au passage est Sensei (maître) 4e dan de Shorinji Kempo.

Un combat avec soi

Depuis le mois de septembre, Raymond « Bazz » Smith, enseigne cette technique aux élèves de l’année-passerelle: « Comme les jeunes sont obligés de suivre les cours, ce n’est pas toujours évident, mais ça se passe très bien. J’essais de faire en sorte que chaque leçon soit un moment de plaisir. Le Shorinji Kempo n’est pas basé sur un esprit de compétition, mais sur le respect : une notion qui plaît à ces jeunes, même aux filles qui étaient plutôt réfractaires au début. Ils apprennent à canaliser leur énergie, à se contrôler et à se défendre… souvent d’eux-mêmes ».
Musicien dans l’âme, Bazz à été le batteur de Killing Floor, un groupe de blues rock qui a connu ses heures de gloire à la fin des années ‘60 et au début des années ‘70. Sur ses étagères Leonard Cohen côtoie Serge Gainsbourg « un musicien génial », dit-il. Il évoque aussi le phénomène déclenché par la première apparition télévisée de Jimi Hendrix sur une chaîne anglaise… Souvenirs, souvenirs… Aujourd’hui, Bazz prête ses talents de percussionniste à un groupe d’Africains installé à Paris, dont Skakara, ancien bassiste de Santana. (pti)

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |