Le Locle: Lire et faire lire » Blog de PasTis

 Le Locle: Lire et faire lire

29/8/2007

L’action « Lire et faire lire » recherche bénévoles pour séances de lecture à domicile

Le Locle • L’action « Lire et faire lire » n’a pas d’autre ambition que de lutter contre l’illettrisme des enfants scolarisés. Une fois par semaine, par groupe de trois, des écoliers se rendent chez une personne retraitée pour une séance de lecture réciproque. Lancé au Locle en 2001, à l’initiative d’Olivier Guyot, ce concept est suivi chaque année par plus d’une centaine d’élèves. Aujourd’hui «Lire et faire lire» recherche encore quelques personnes disposées à partager un peu de leur temps avec des enfants.

Lire et faire lire

Durant toute l’année scolaire 2006-2007, plus d’une centaine d’élèves de l’école primaire du Locle ont participé à l’action « Lire et faire lire », soit un élève sur cinq. C’est ainsi que trente-cinq groupes – formés en fonction de l’âge et du lieu de domicile des enfants – ont partagé, à raison d’une heure par semaine, des séances de lecture réciproque chez des retraités qui ont accepté de les recevoir pendant toute l’année scolaire.
Le concept « Lire et faire lire » a été expérimenté en France, il y a une vingtaine d’années. Sous l’impulsion de l’écrivain Alexandre Jardin, qui s’est lancé dans une vaste campagne médiatique pour défendre ce projet, l’action « lire et faire lire » a été institutionnalisé en France, dès 1999, grâce à l’intervention de Jacques Lang, alors Ministre de l’Education nationale.

Lecture de Jardin

En mai 2000, dans le cadre du Salon du livre, à Genève, Olivier Guyot assiste à une conférence d’Alexandre Jardin qui revient sur son engagement pour l’action « Lire et faire lire » : « en tant qu’instituteur dans une école primaire, je ne pouvais pas rester insensible aux conclusions de son exposé qui confirmaient notamment qu’un enfant ayant suivi le programme « Lire et faire lire » pendant plusieurs années en ressortait lettré, et était plus respectueux envers les aînés ».
Persuadé qu’il pouvait adapter cette méthode française pour les élèves du collège des Girardet, Olivier Guyot expose son projet à sa hiérarchie qui accepte son initiative à condition qu’elle soit entièrement gratuite.
C’est ainsi que l’action « Lire et faire lire » a débuté au Locle en janvier 2001. « J’ai pu constituer dix groupes de trois élèves. C’était déjà un joli succès quant on sait que l’école des Girardet ne comptait que nonante enfants cette année-là », se rappelle Olivier Guyot. « En fait, j’ai adapté le concept français à nos spécificités hélvétiques, notamment en faisant – dans la majorité des cas – se déplacer les enfants au domicile des bénévoles ».

Plus de cent enfants inscrits

En 2004, la Commission scolaire du Locle a décidé ¬– avec l’accord des autorités politiques – d’ouvrir à tous les élèves de l’école primaire la possibilité de participer à « lire et faire lire ». Ce changement impliquait de créer un poste pour organiser les groupes et garder un contact avec les bénévoles, une tâche qui a logiquement été confiée à Olivier Guyot : « en effet, depuis trois ans, le vingt pour-cent de mon temps est consacré à la bonne marche de « Lire et faire lire » au Locle ».
Pour la période 2004-2005, 109 enfants (35 groupes) ont participé à l’opération, soit une proportion d’un élève sur six.
Record battu en 2005-2006 : 145 enfants (43 groupes) ont pris part à ces séances de lecture, soit un élève sur quatre.
En raison d’une diminution du nombre d’enfants, la période 2006-2007 a enregistré une légère baisse avec 110 élèves (35 groupes) et une proportion revenue à un enfant sur cinq.
Quoi qu’il en soit, l’initiative d’Olivier Guyot est un succès : « à terme j’aimerais bien que le tiers des élèves loclois participe à ces séances de lecture. Tout le monde y prend du plaisir, les enfants bien sûr, qui apprécient de se retrouver avec des copains ou des copines pour lire, écouter des histoires et prendre le goûter chez une dame qui devient en quelque sorte leur mamie pour au moins une année ».

Recherche lectrices désespérément…

Aujourd’hui, Olivier Guyot lance un avis de recherche pour compléter l’effectif des bénévoles pour la période 2007-2008 : « pour poursuivre l’action de lutte contre l’illettrisme que je mène depuis sept ans en ville du Locle, j’ai grandement besoin de bénévoles âgé(e)s d’au moins cinquante ans pour partager – de manière hebdomadaire et si possible à leur domicile  – une heure de lecture et un goûter avec trois enfants, âgés de six à onze ans. Les aînés, comme les gosses, doivent s’engager à suivre « Lire et faire lire » pendant une année, selon le calendrier scolaire ». L’appel est lancé !


Pascal Tissier


Contact : Olivier Guyot, au 032 922 64 56 ou au 032 931 65 32
ou par e-amail : O.Guyot@rpn.ch

Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |