La Côte: des armoiries pour une future fusion » Blog de PasTis

 La Côte: des armoiries pour une future fusion

27/6/2007

La future commune de La Côte a déjà ses armoiries

Peseux / Corcelles-Cormondrèche • La vigne de Corcelles-Cormondrèche sur fond jaune et le puits de Peseux sur fond bleu figureront certainement sur les armoiries de la future commune fusionnée de La Côte. C’est en tout cas le projet retenu par les Conseils communaux qui ont tenu à remercier son auteur – Roland Rossetti – au cours d’une petite cérémonie officielle.

Roland Rossetti
C’est le projet dessiné par Roland Rossetti qui a été plébiscité par les autorités de
Corcelles-Cormondrèche et de Peseux pour devenir l’emblème de la future commune fusionnée de La Côte.


Le processus de fusion entre les villages de Corcelles-Cormondrèche et de Peseux arrive dans sa phase décisive. Les habitants des communes concernées auront le dernier mot: selon le calendrier prévu, la décision finale sera rendue par les urnes en décembre prochain. En attendant, l’appellation et les couleurs de ce projet de fusion ont fait l’objet d’un concours. Si le nom de «La Côte» a déjà été révélé, le choix des armoiries de la «nouvelle» commune n’est encore pas définitivement fixé. Enfin, presque, puisque mercredi dernier, dans la salle du Conseil général de la Maison de commune de Peseux, les autorités communales ont désigné le gagnant du concours des armoiries. Le lauréat est Roland Rossetti, un Subiéreux qui a su intégrer dans son emblème les symboles des villages concernés, à savoir les vignes de Corcelles-Cormondrèche et le puits de Peseux. L’énoncé de ce blason tient en une phrase: «Tranché, au premier d’azur à un puits couvert d’argent, au second d’or au cep au naturel chargé de trois grappes de gueules feuillées de sinople».

De gauche à droite: Thierry Daenzer, Patrice Neuenschwander, Raphael Comte et Roland RossettiSuspense jusqu’en septembre

Pour Patrice Neuenschwander, conseiller communal à Peseux, «même si quatre versions sont encore en lice, les armoiries imaginées par Roland Rossetti, sont incontestablement celles qui respectent le mieux les règles de l'héraldique (ndlr: la science des blasons). C’est en tout cas celles que les autorités de Corcelles-Cormondrèche et Peseux ont plébiscité, même si, au final, ce sont bien les Conseils généraux des deux communes qui choisiront définitivement, début septembre, l’emblème de La Côte». Roland Rossetti s’est vu remettre son prix des mains de Thierry Daenzer, administrateur communal, à savoir, un carton de douze bouteilles de vin et deux cartes journalières CFF. Discret, le lauréat a eu le verbe modeste: «C’est beaucoup d’honneur pour une participation à un concours que je considère comme un simple acte de civisme».
Quatre autres prix ont été remis lors de cette cérémonie. Pour le concours réservé aux écoles, ce sont les élèves de la volée 2005-2006, de la classe de cinquième primaire de Peseux, dirigée par Pierre-Alain Porret, qui ont remporté la somme de 600 francs. Deux personnes parmi toutes celles qui ont proposé le nom «La Côte» ont été tirées au sort et c’est finalement Jean-Pierre Wildhaber et François Lauper, tous deux de Peseux, qui ont gagné quelques bouteilles de vin. Quant au prix de l’originalité, il a été attribué à René Sugnaux, de Peseux.


Pascal Tissier

 


Autres articles sur le projet de fusion entre Peseux et Corcelles-Cormondrèche

21-05-08  Peseux: Patrice Neuenschwander s'explique

12-12-07  Peseux - Corcelles: la fusion passe à la trappe

28-11-07  La Côte - les Conseillers communaux ulcérés

21-11-07  La Côte: deuxième débat public sur la fusion

14-11-07  La Côte: les partisans de la fusion en campagne

07-11-07  Peseux: l'exécutif désavoué par le législatif

31-10-07  La Côte: les opposants à la fusion s'affichent

12-09-07  Peseux - Corcelles: le processus de fusion est lancé

05-09-07  La Côte - Une fusion qui divise

27-06-07  La Côte: des armoiries pour une future fusion





Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |