La Chaux-de-Fonds: Ricet Barrier s'installe pour l'hiver » Blog de PasTis

 La Chaux-de-Fonds: Ricet Barrier s'installe pour l'hiver

24/10/2007

Ricet Barrier a pris ses quartiers d’hiver dans les Montagnes

La Chaux-de-Fonds • S’il est surtout connu pour avoir été la voix et l’âme de Saturnin, Ricet Barrier c’est aussi près de cinquante ans de chansons amusantes et satiriques, des dizaines de disques et des centaines de concerts dans toute la francophonie. Chaux-de-fonnier de cœur, le chansonnier a vécu pendant un quart de siècle dans la capitale horlogère. Retour sur une carrière riche de souvenirs et d’anecdotes.

Ricet Barrier
Dans le bureau de son pied-à-terre chaux-de-fonnier, Ricet Barrier, caresse sa guitare
et se laisse aller à pousser la chansonnette.


C’est un peu grâce au chef d’orchestre Armin Jordan que Ricet Barrier à rencontrer Añe, la femme qui partage sa vie depuis trente ans. Une histoire qui, selon Añe, ne pouvait se passer qu’à La Chaux-de-Fonds : « quand l’Orchestre de chambre de Lausanne venait jouer au théâtre, les concerts commençaient à 19h30 au lieu de 20h30, ceci afin de permettre aux musiciens de prendre le train assez tôt pour rentrer chez eux. Avec ce système, on se retrouvait sur le trottoir avant 22h00. C’est ce qui s’est passé un soir de 1977. J’étais avec une amie et pour prolonger la soirée on est allé à l’ABC où Ricet se donnait en spectacle. Depuis ce jour-là, on ne s’est pas quitté plus d’une journée ». A cette époque, Ricet Barrier avait déjà vingt ans de carrière derrière lui.

Ricet BarrierProfesseur de gym à Paris

En 1941, Maurice Barrier à neuf ans lorsque ses parents – occupation allemande oblige – quittent l’Aube, en Champagne-Ardenne, pour s’installer à Paris. « J’étais un élève du style « peut mieux faire », et j’ai collectionné une demi-douzaine de lycées, se rappelle Ricet. Un prof de latin-grec m’avait même offert une belle annotation qui disait « pendant l’année, s’est contenté de grandir ». Mes parents auraient voulu que je travaille comme vendeur dans leur bonneterie, mais bosser douze heures par jour ce n’était pas mon truc. Moi, je voulais devenir parachutiste. Finalement, un moniteur de sport m’a suggéré de devenir prof de gym. Je lui ai demandé «, ‘ on travaille beaucoup. Vingt et une heures par semaine ? Je prends ! ». Mais bon, encore fallait-il que je fasse les deux bacs nécessaires. Il m’a fallu quatre ans et quelques combines pour les avoir. Et voilà comment, à vingt ans, je me suis retrouvé professeur de gym délégué à la ville de Paris, pour l’équivalent de 500 francs suisses par mois ».

Ricet BarrierDes cabarets au Petit Conservatoire

Et puis Ricet Barrier déniche une guitare. Seul chez lui, il apprend ses premiers accords et des harmonies en écoutant ses disques préférés : ceux de Félix Leclerc. Un artiste qu’il admire et qu’il a découvert, en 1950, sur la  scène des Trois Baudets. Viendront les mélodies, les paroles et les premières chansons. Prof de gym le jour, chanteur la nuit, Ricet Barrier a trouvé sa vocation : « mon premier cachet s’élevait à cinq francs pour trois chansons ». En 1955 il joue en première partie du tour de chant de Marie Dubas, l’inoubliable interprète de « La Prière de la Charlotte ». Pour lui, c’est sa première tournée, pour elle la dernière. A la même période, le jeune chanteur est le premier élève du célèbre Petit Conservatoire de la chanson créé en 1955 par Mireille (Hartuch). Auteur compositeur, cette femme enseignera pendant près de vingt ans l’art de la chanson à d’innombrables chanteurs en devenir, dont : Hugues Aufray, Françoise Hardy, Alice Dona, ou Yves Duteil.
Toujours en 1955, le prof de gym rencontre Bernard Lelou, un représentant de commerce qui devient son ami, son complice et son compositeur attitré. Ricet Barrier poursuit sa conquête des cabarets parisiens et finira même par se produire sur la scène des Trois Baudets. Tout un symbole.

Ricet BarrierLes premières galettes en vinyl

A l’automne 1958, le chansonnier a définitivement quitté les salles de gym et sort son premier disque chez Philips. Cette galette de dix chansons obtient le Grand Prix de l'Académie du Disque et le duo Barrier/Lelou commence à signer des refrains pour d’autres interprètes, dont Marcel Amont, Philippe Clay et surtout Les Frères Jacques, qui enregistreront plus d’une vingtaine de chansons Barrier/Lelou. En parlant du quatuor vocal, Ricet Barrier évoque les décorations qu’il a reçues : « j’ai refusé plusieurs décorations, dont la Légion d’honneur. Si j’ai accepté d’être fait Officier des Arts et des Lettres, c’est que cette décoration m’était remise par mon ami Paul Tourenne, l’un des Frères Jacques, qui lui était Commandeur. La seule autre décoration que j’ai reçue m’a été remise par mon père qui lui m’a fait Chevalier de l’Ordre de la courtoisie française ».

Ricet BarrierBrel, Brassens, Leclerc

L’auteur de « La servante du château » et de « La java des Gaulois » enchaîne les tournées et l’enregistrement de disques. Il rencontre Piaf, Maurice Chevalier et Georges Brassens « à mes yeux, le plus grand personnage de la chanson française ». Ricet Barrier chante en première partie des spectacles de Charles Trenet ou de Jacques Brel : « il fallait les voir sur scène, ils donnaient tout. Je me rappelle d’une discussion ou Brel s’est adressé à Gainsbourg, à qui il reprochait son goût pour l’argent, en lui disant : « toi, tu triches, moi je me trompe ». Au début des années soixante, j’ai eu l’honneur de faire la première partie d’une petite tournée de Félix Leclerc en Suisse, à la demande et la place d’Henri Dès qui avait un empêchement ».

Ricet BarrierRicet s’installe en Suisse

En 1968, sous le label Barclay et alors que les pavés volent dans les rues de Paris, Ricet Barrier connaît un grand succès public avec « Les Vacanciers », une chanson largement diffusée par les radios. En 1975, Ricet Barrier sort son premier disque enregistré et distribué par la firme genevoise M Records. « Les Spermatozoïdes » font un malheur, tout comme l’album « La Mythologie » publié à la fin 1977. Entre-temps le chansonnier a connu Añe et, avec elle, s’installe à La Chaux-de-Fonds.
Dans les années qui suivent, d’autres disques sont enregistrés et le chanteur ne cessera de se produire en Suisse, en France, en Belgique et au Québec. En 1991, il publie son premier livre. Intitulé « Le Sac à fouille de Ricet Barrier », cet ouvrage rassemble 35 contes illustrés par François Walthéry, le créateur de la BD Natacha.

Ricet BarrierC’est quoi la retraite ?

Aujourd’hui, Ricet et Añe vivent en Auvergne. Quand il ne distille pas sa liqueur de verveine, Ricet écrit des chansons ou poursuit la rédaction de son autobiographie. Eternel optimiste, Ricet Barrier rit de tout : « rire est une jouvence exceptionnelle et tout ce que je fais c’est pour rigoler ». Et ce n’est pas la femme de sa vie qui dira le contraire : « lorsqu’il était à l’hôpital, il se marrait tout le temps. Même lorsqu’il s’est réveillé après une opération, il souriait encore. Il est comme ça ! ». « Furieusement heureux » comme le titre du disque qu’il a sorti l’an dernier.


Pascal Tissier

 


Le livre « Le Sac à fouille de Ricet Barrier », aujourd’hui introuvable en librairie, et les derniers disques de Ricet Barrier sont disponibles sur son site : www.ricetbarrier.com

 

 

 


Les aventures de Saturnin

 

SaturninAu début des années 70, Ricet Barrier prête sa voix à Monsieur Ziboux, l’un des personnages principaux des Aventures du petit ours Colargol, une série animée diffusée à la télévision.
Il chantera aussi le générique et fera toutes les voix des premiers épisodes de « Barbapapa », une série de dessins animés, diffusée dès 1980 sur TF1.
Mais Ricet Barrier est surtout connu pour avoir été la voix du petit canard, héros de la série télévisée « Les Aventures de Saturnin ». Imaginés et réalisés par Jean Tourane, les 78 épisodes de 14 minutes de cette série ont été diffusés de 1964 à 1970 sur la première chaîne de l’ORTF. « A l’époque, j’habitais près de chez Jean Tourane et j’écrivais avec lui toutes les histoires. C’était un travail colossal et il fallait près de six mois pour écrire, réaliser et monter en studio, chaque série de treize épisodes ». (pti)


 

 

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |