Colombier: Inauguration de la Grande Salle » Blog de PasTis

 Colombier: Inauguration de la Grande Salle

23/1/2008

Lever de rideau en fanfare
pour la Grande Salle


Colombier • Après quatre ans d’importants travaux de rénovation, la Grande Salle a été inaugurée vendredi soir en présence des autorités cantonales et communales. Après la partie officielle, les invités à cette renaissance ont pu applaudir la représentation de « La Dame du Pontet, Isabelle de Charrière », une création commune des trois sociétés culturelles du village.

Sylvie Perrinjaquet
Lors de son intervention Sylvie Perrinjaquet a transmis une question adressée par le
Conseil d’état: «Est-ce que cette Grande Salle est complémentaire ou adversaire du Théâtre du Passage?»


« Voilà, on y est, c’est le grand soir ! » s’exclame Yves Senn, le visage illuminé par un grand sourire. Apparemment très heureux, le directeur de L’avant-scène opéra fend la foule, adressant au passage un rapide signe de la main à quelques connaissances : « Cette salle est vraiment magnifique ! Plus de trois cents places et une acoustique vraiment excellente. Avant les travaux, elle était bonne, mais avec un peu trop de réverbération. Aujourd’hui, la qualité sonore de cette salle est vraiment optimale. C’est parfait ! ». Toujours d’un pas rapide Yves Senn passe derrière la scène et descend dans les coulisses : « Maintenant on dispose de véritables loges, de toilettes et de plusieurs pièces pour ranger les instruments, les costumes ou des éléments de décor. Le plus beau, c’est l’astuce architecturale qui permet d’avoir une fosse suffisamment grande pour accueillir tout un orchestre, avec un accès direct depuis les coulisses ».

Dans la salle, la Musique militaire de Colombier entame son aubade avec des morceaux «pop» plutôt surprenants pour une fanfare mais parfaitement adaptés et interprétés par la formation colombinoise, dont « I Want To Break Free » (Je veux m’évader) du groupe Queen. 
Dans son allocution, Pierre Steffen confie qu’il avait assisté à un spectacle alors qu’il était enfant sans se douter, bien sûr, que quarante ans plus tard il serait amené à la rénover en tant qu’architecte : « plusieurs projets d’études se sont avérés nécessaires pour mener à bien ce projet et les difficultés techniques n’ont pas manqué pour respecter au maximum les qualités de cette salle ».

Frédéric Carbonnier, président de l’association des amis de la Grande Salle, a lui aussi évoqué son enfance : « La première fois que j’ai vu cette salle, c’était il y a 35 ans, en tant qu’acteur, dans une pièce de théâtre jouée par les scouts. Aujourd’hui, on peut être fier du dénouement de cette rénovation : nous avons réussi l’aménagement d’une salle de spectacles moderne dans un bâtiment historique ».

Lors de son intervention de Sylvie Perrinjaquet s’est dit « ravie d’être là pour féliciter tous ceux qui ont contribué à faire de cette bâtisse un magnifique écrin culturel ». Quelques compliments plus tard, la responsable du département de l'éducation, de la culture et des sports a transmis une question adressée par le Conseil d’état : « Est-ce que cette Grande Salle est complémentaire ou adversaire du Théâtre du Passage ? », tout en ajoutant qu’elle n’attendait pas une réponse immédiate. Au terme de son discours Sylvie Perrinjaquet répetera : « J’ose espérer que ce haut lieu de la culture soit complémentaire à l’offre théâtrale de notre région ».

Autant dire que les propos de la Conseillère d’état ont alimenté les discussions au cours du cocktail qui a clôturé la partie officielle de cette cérémonie inaugurale.
La soirée s’est achevée par la représentation de « La Dame du Pontet, Isabelle de Charrière », d’Anne-Lise Tobagi, une création commune de compagnie théâtrale La Colombière, L’avant-scène opéra et L’Harmonie de Colombier.


Pascal Tissier

 

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |