Corcelles: le Dog Palace, un chenil tout confort » Blog de PasTis

 Corcelles: le Dog Palace, un chenil tout confort

20/6/2007

«Dog Palace», la pension qui a du chien

Serroue (Corcelles) • Dans le canton, on compte bien quelques chenils et autres pensions pour chiens. Depuis peu, à l’orée de la forêt de Serroue, il existe aussi un gîte classé «cinq os»: le «Dog Palace». Dans un cadre verdoyant, sans boxe, ni béton, chaque chien – du toutou p’tit au toutou grand – est accueilli et hébergé – de manière personnalisée et dans le plus grand confort.

Dog Palace à Serroue
En plus des soins personnalisés, le Dog Palace propose de grands parcs en lisière de
forêt, et un dortoir pour la nuit, équipé d’une caméra de surveillance, d’une fontaine
à eau et où chaque chien à son panier individuel.


Carine Bridy est une femme passionnée. Outre son amour sans bornes pour sa famille, elle s’est aussi beaucoup investie pour le Club de Tennis de Neuchâtel, dont elle a tenu la présidence pendant huit ans. Il y a peu, avec des amis, elle a créé la Fondation Enfants & Sports - Main dans la Main, au profit d’enfants défavorisés (voir notre édition du 2 mai 2007).
Aujourd’hui, ses enfants sont grands, elle a laissé la présidence du tennis à d’autres, et la fondation Enfants & Sports est sur les rails. Du coup, Carine Bridy s’est lancée dans un nouveau projet qui lui tenait à cœur depuis longtemps: créer une pension canine, telle qu’elle aurait aimé en trouver une pour ses quatre chiens.
Aussitôt dit, aussitôt fait… et au début du mois de mai, le «Dog Palace» a accueilli ses premiers pensionnaires à quatre pattes.
Ouvert tous les jours et situé au cœur de la forêt de Serroue, à quelques minutes (en voitures) de Neuchâtel, le «Dog Palace» s’étend sur plus de 25'000 m2 – dont 4'000 m2 clôturés – dans un cadre idyllique et verdoyant. Carine Bridy n’est pas peu fière de sa pension: «en plus de la grande parcelle, je mets à disposition deux autres parcs privés, chacun avec un vrai petit chalet chauffé en guise de niche et j’ai même installé des parasols un peu partout. C’est un vrai village de vacances pour toutous !».

Remuez la queue, vous êtes filmés !

La maîtresse des lieux se fait un plaisir présenter sa pension qu’elle a estampillé de cinq os: «mes pensionnaires sont accueillis et hébergés – que ce soit pour un soir, un après-midi, une journée ou plus – comme mes propres chiens, dans l’amour, le bien-être, les câlins et toute l’affection dont ils ont besoin. Ils sont ici  en quasi liberté, sans boxe, ni béton». Toutes les races sont à la même enseigne, suivant le slogan du «Dog Palace»: «du toutou p’tit au toutou grand». «J’accepte même les mâles non castrés, ce qui n’est pas le cas de la plupart des chenils», précise Carine Bridy.
Pour la nuit, les chiens disposent d’une chambre chauffée avec une corbeille et une couverture individuelles. Cette pièce équipée d’une fontaine à eau et d’une vidéo-surveillance, dispose d’un accès direct au jardin.
Et si l’environnent, les soins et le confort justifient l’appellation de cette pension «pas comme les autres», les tarifs affichés par le «Dog Palace» sont approximativement similaires aux tarifs proposés par certains chenils où les animaux sont parqués dans des boxes et n’ont droit qu’à une promenade quotidienne.
«Le concept de ma pension, ne me permet pas d’accueillir beaucoup de chiens, mais je tiens à ce que cet endroit garde son aspect familial» souligne Carine Bridy, qui ajoute: «je me réjouis déjà de la période des vacances. C’est vraiment un plaisir de voir tous ces chiens s’amuser dans le parc et s’épanouir en toute liberté avec leurs copains».


Pascal Tissier

 


Renseignements au 032 731 87 66
ou sur www.bonnesemaine.ch/dogpalace.html

 

 

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |