Val-de-Ruz: Le Bus-Pyjama en quête de chauffeurs » Blog de PasTis

 Val-de-Ruz: Le Bus-Pyjama en quête de chauffeurs

18/6/2008

L’association du Bus-Pyjama recherche de nouveaux chauffeurs

Val-de-Ruz • Depuis bientôt neuf ans le Bus-Pyjama a ramené près de dix mille jeunes Vaudruziens chez eux après leur virée nocturne en fin de semaine à Neuchâtel. Pour compléter son équipe, l’association NE-VDR est en quête de nouveaux chauffeurs.

Pierre Gunthard
Président du FC Peseux-Comète, Pierre Gunthard
est aussi le président de l’association du Bus-Pyjama. pti

 

«Le décompte effectué en mai dernier révèle que depuis sa mise en service à l’automne 1999, le Bus-Pyjama a transporté 9777 passagers, tout en affichant plus de 32’000 kilomètres au compteur». Et Pierre Gunthard, président de l’association «Neuchâtel–Val-de-Ruz Rentrées» (NE-VDR Rentrées), d’ajouter que «ce service, né d’un mouvement citoyen, est gratuit et que les courses sont toujours assurées par des chauffeurs bénévoles». Si le concept fonctionne parfaitement, Pierre Gunthard aimerait bien pouvoir ajouter des noms à sa liste de chauffeurs: «Si aujourd’hui on tourne avec une quinzaine de volontaires, disposer de quelques conducteurs supplémentaires nous permettrait d’espacer la rotation des nuits de piquet».

Six communes desservies

Pour rappel, le Bus-Pyjama a été créé suite à la mobilisation d’un groupe de parents motivés par l’arrêt du service Noctambus, début juillet 1999. Exactement deux mois plus tard, le Bus-Pyjama avait pris la relève des transports en commun et assurait le rapatriement – aux premières heures du samedi et du dimanche – des jeunes Vaudruziens qui étaient allés s’amuser à Neuchâtel.
Aujourd’hui l’association dessert toujours six communes: Valangin, Fontainemelon, Cernier, Chézard-Saint-Martin, Dombresson et Villiers. Le Bus-Pyjama prend en charge ses passagers à l’ouest de la grande Poste de Neuchâtel, devant l’ancien cinéma Palace, tous les samedis et dimanches à 2h45.

Pierre GunthardUn bus partagé

«Ce service gratuit fonctionne grâce au bénévolat d’un groupe de chauffeurs vraiment sympa – dont deux femmes – qui se partage les cent deux courses annuelles. Seul le week-end de la Fête des Vendanges ne figure pas dans notre programme étant donné qu’un service de bus est organisé à cette occasion». Pierre Gunthard insiste sur la disponibilité et la fidélité de cette équipe: «Certains sont présents depuis le lancement de l’association. Quant aux frais engendrés par l’acquisition et l’entretien, du véhicule de quatorze places que nous partageons avec le FC Peseux-Comète (un club présidé par Pierre Gunthard, ndrl), ils sont couverts par les dons de quelques communes, sponsors et autres membres de soutien. De plus, pour alimenter notre trésorerie, nous organisons aussi chaque année un match aux cartes dans l’ancienne halle de gymnastique de Cernier. En avril dernier, cette manifestation nous a d’ailleurs permis d’encaisser un peu moins de 1500 francs».

Contacts sans uniforme

Pour Pierre Gunthard, le succès du Bus-Pyjama n’est pas dû uniquement à sa gratuité: «Le fait que les chauffeurs ne portent pas d’uniforme à aussi son importance vis-à-vis des jeunes qui se montrent généralement très respectueux envers ceux qui les ramènent à la maison».


Pascal Tissier

 


Les personnes qui seraient intéressées à soutenir le Bus-Pyjama,
ou d’intégrer l’équipe de chauffeurs, peuvent contacter l’association
au 032 853 65 51 ou par e-mail à p.gunthard@com.mcnet.ch

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |