Colombier: un nouveau véhicule de voirie » Blog de PasTis

 Colombier: un nouveau véhicule de voirie

14/11/2007

Les élus colombinois sur la même longueur d’onde

Colombier • Jeudi dernier, en soixante minutes chrono, le législatif de Colombier a accepté tous les arrêtés à l’ordre du jour du Conseil général, dont un crédit de 44’000 francs pour fêter le centenaire du collège des Vernes et un autre de 189’000 francs pour l’achat d’un nouveau véhicule de voirie.

 

BUSCH BU200Il y a bien eu une proposition d’amendement des libéraux sur un point de détail concernant la demande de crédit de 44’000 francs destiné à l’organisation du 100e anniversaire du collège des Vernes, jeudi soir, lors du Conseil Général. Mais alors que les radicaux demandaient une suspension de séance, l’intervention et les explications du conseiller communal Jean-Claude Knütti, ont « rassuré » les élus : l’amendement a été retiré, la demande de suspension aussi et le crédit a finalement été accepté à l’unanimité.
Pour rappel, en mars 2005, face aux critiques du législatif, le Conseil communal avait préféré retirer son premier rapport – plus onéreux – concernant l’organisation de cette fête.
Ainsi, le collège primaire des Vernes sera bien à la fête l’an prochain.

Un nouveau camion pour la voirie

Le Conseil général a aussi accepté un crédit d’un peu plus d’un million, échelonné sur deux ans, dédié à la rénovation des canalisations sous-dimensionées ou en mauvais état, du chemin de la Brena, ainsi qu’à la Saunerie, qui entraînent régulièrement des inondations au chemin du Ruau.
Outre l’acceptation – à l’unanimité – d’une initiative relative au maintien du subventionnement du transport des élèves de l’école primaire, les élus ont également dû se prononcer sur un crédit de 189’000 francs pour l’achat d’un nouveau véhicule destiné à la voirie.
Par l’intermédiaire de Denis Maurer, leur rapporteur, le groupe socialiste « s’est vivement étonné de la prise de position de la Commission financière (elle a recommandé de rejeter cette demande de crédit, ndrl). En effet, 180'000 francs sur dix-huit ans, divisés par 5'000 habitants, ça représente une dépense de deux francs par année et par habitant. Bevaix en 2002, Auvernier en 2004, Bôle en 2005 et Corcelles-Cormondrèche en 2006, ont opté pour un véhicule semblable à celui qui est proposé ici. Un tel véhicule, dans une commune, c’est comme une boîte à outils dans un ménage… Un tel véhicule offre en outre une représentation concrète permettant d’expliquer à un enfant où va l’argent des impôts »
Ce rapport a par ailleurs donné lieu à une scène cocasse : alors que tout le monde s’attendait à entendre l’UDC s’opposer à cet achat, ces derniers, par la  voix de Jean-Paul Mentha, ont au contraire vivement soutenu ce crédit, ce qui a provoqué – de manière spontanée – un tonnerre d’applaudissements dans la salle.
Et logiquement ce crédit destiné à remplacer l’unique véhicule actuel, acquis il y a près de vingt ans, a été accepté à l’unanimité.


Pascal Tissier

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |