Soirées jeux au Landeron » Blog de PasTis

 Soirées jeux au Landeron

13/8/2008

Le bourg gagnant des soirées jeux

Le Landeron • Pour la quatrième année consécutive, des soirées jeux sont organisées tous les mercredis de juillet et août dans le vieux bourg. Rencontre avec Angela Perret-Gentil, l’initiatrice de cette animation.


Soirée jeux au Landeron
En démonstration sur la terrasse de l'Escarbot: Angela Perret-Gentil (en rose) initie des amis à un jeu de société.

 

«Une vingtaine de personnes, de 7 à 77 ans, viennent régulièrement à ces soirées avec leurs propres jeux, pour disputer des parties avec des amis ou des voisins. Il y a même parfois des touristes qui s’arrêtent là par hasard et qui s’installent finalement à une table. C’est vraiment très convivial». Initiatrice de ces soirées ludiques, Angela Perret-Gentil ne cherche pas a attirer les foules: «Les gens qui viennent sont essentiellement des habitants du vieux bourg, des personnes seules qui n’ont pas de partenaire pour jouer à la maison et des mamans avec leurs enfants». Selon l’organisatrice, les personnes d’un certain âge apprécient de pouvoir disputer des parties de cartes, de Scrabble ou de Rummikub, alors que les plus jeunes aiment découvrir ou faire découvrir de nouveaux jeux de société: «Les Colons de Catanes est certainement le jeu le plus plébiscité par les jeunes adultes alors que les enfants et les adolescents s’éclatent avec Les Loups-Garous de Thiercelieux».

Soirées gratuites

«L’an dernier, on a pas été gâté avec le temps, mais cette année on a de la chance, il n’a plu qu’une fois sur les six soirées qui se sont déjà déroulées».
C’est avec un budget dérisoire qu’Angela Perret-Gentil organise ces soirées ludiques et gratuites sous les tilleuls du vieux bourg: «Je mets une tirelire, mais c’est juste pour couvrir les frais des affichettes, quant aux tables, ce sont celles que l’Escarbot laisse à notre disposition, étant donné que le restaurant n’utilise pas cette terrasse le soir».

L’esprit d’antan

«Des vieilles dames du Landeron m’ont raconté que quand elles étaient jeunes, en été, les habitants sortaient souvent tables et chaises pour jouer aux cartes sous les arbres. Aujourd’hui les gens vivent à l’extérieur du bourg, dans les jardins qui sont derrière les maisons. Dans le temps, ces jardins n’étaient pas des espaces d’agrément, c’étaient des potagers, dans certains il y avait même des vaches. C’est pour ça que la population se retrouvait au centre du bourg. C’est un peu cet esprit-là que j’ai voulu recréer, d’autant que j’habite là et que j’adore ce village».

Si le temps le permet

Allemande d’origine, quadragénaire, mère de quatre filles («Je ne fais pas de soldat!»), Angela Perret-Gentil n’est pas une adepte des jeux vidéo: «On a bien un ordinateur à la maison sur lequel les filles jouent parfois aux Sims, mais moi je préfère m’installer autour d’un plateau posé sur la table pour passer un moment convivial plutôt que de rester seule face à un écran. Ça ne vaut pas une bonne partie de chibre».
Trois soirées sont encore au programme de cette saison, si le temps le permet: ce mercredi, dès 19 heures, puis les 20 et 27 août. Comme Angela l’a écrit sur ses affichettes: «Amenez avec vous, vos jeux préférés, éventuellement une lampe à pétrole, une table et quelques chaises pliables… et venez nombreux». 


Pascal Tissier

 

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |