Le centenaire des scouts neuchâtelois » Blog de PasTis

 Le centenaire des scouts neuchâtelois

12/9/2007

Les scouts du canton fêtent le centenaire de leur mouvement à Planeyse

Colombier • Pour marquer le centième anniversaire du mouvement créé en 1907 par Lord Robert Baden-Powel, plus de 300 scouts neuchâtelois camperont du 15 au 17 septembre, sur la Plaine de Planeyse. Durant ce « Week-end Cantonal du Jubilé 2007 », les éclaireurs dresseront un arbre pour la paix et rencontreront les anciens scouts du canton.

Scouts NE
Pour marquer le centenaire de leur mouvement, les scouts neuchâtelois vont
dresser un « Arbre pour la Paix » dont les feuilles seront symbolisées par des
plaquettes sur lesquelles seront inscrites des idées pour un monde meilleur.

 

Avec près de 700 membres actifs, l’« Association du Scoutisme Neuchâtelois » (ASN) se porte bien. Dès samedi et jusque dans l’après-midi du lundi du Jeûne Fédéral, près de la moitié d’entre eux participeront au « Week-end Cantonal du Jubilé 2007 », un grand camp organisé pour marquer le centenaire du scoutisme. Seront présents des meutes de louveteaux et de louvettes (6 à 11 ans), des patrouilles d’éclaireurs et d’éclaireuses (11 à 15 ans), des postes de pionniers et de cordées (15 à 18 ans), des groupes chapeautés par les routiers et les guides (les adultes responsables) qui ont organisé l’événement.
Responsable de l’Association du Scoutisme Neuchâtelois et co-organisatrice de ce Week-end Cantonal du Jubilé, Anne-Françoise Vuilleumier (24 ans) est enthousiaste : « depuis 2003, sans que l’on puisse vraiment expliquer pourquoi, de plus en plus de jeunes adhèrent au mouvement scout. Actuellement l’ASN compte dix-sept groupes, mixtes pour la plupart, répartis dans les Montagnes (4), sur le Littoral (9), dans le Val-de-Travers (3) et le Val-de-Ruz (1). La majorité de ces groupes locaux sont laïques, trois seulement sont confessionnels et si tout va bien, d’ici un mois ou deux, nous devrions pouvoir ajouter un groupe musulman ».

L’Arbre pour la Paix

Selon Anne-Françoise Vuilleumier, l’un des points forts de ce « Week-end Cantonal du Jubilé » sera l’inauguration de « l’Arbre pour la Paix » : « le samedi matin, dans le cadre du projet mondial « Gift for Peace » (cadeau pour la paix, ndlr), des scouts iront dans plusieurs centres commerciaux afin de récolter, auprès des visiteurs, des idées qui permettraient de rendre le monde meilleur. Ensuite, les propositions sélectionnées seront inscrites sur des plaquettes et, vers 17h30, chaque scout ira accrocher sa plaquette sur un arbre symbolique érigé dans le camp. Après le camp, cet arbre sera exposé dans les centres commerciaux où les scouts sont passés ».
Tout un programme d’activités est prévu pour fêter ce rassemblement : un rallye articulé autour du centenaire du scoutisme, des jeux, du sport ou de la musique.
« Le dimanche sera marqué par une « Soirée cinq continents », raconte Anne-Françoise Vuilleumier. Cette soirée sera animée en collaboration avec les communautés étrangères qui participent notamment aux « Marchés de l’Univers ». Les scouts pourront ainsi goûter aux spécialités culinaires du Pérou, de Colombie, du Cambodge, de Somalie, d’Italie ou du Cameroun ».
Ce « Week-end Cantonal du Jubilé » s’achèvera lundi, avec un grand repas auquel viendront se joindre plus de 250 anciens scouts neuchâtelois. A cette occasion, une exposition sur les cent ans du scoutisme sera organisée.

Le scoutisme, un mode de vie

Anne-Françoise Vuilleumier tient encore à rappeler que « suivant l’évolution de la société, le scoutisme enseigne des valeurs qui doivent permettre à chaque scout de devenir une personne ouverte d’esprit. Cela s’acquiert à travers cinq relations et sept méthodes dont découlent les activités les plus diverses ! Des relations à soi, à son corps, aux autres, aux choses, et spirituelles. Quant aux sept méthodes, ce sont : la progression personnelle, la loi et la promesse, la vie en petits groupes, les rituels et traditions, la pédagogie du projet, la vie en plein air, et le jeu ».
Financièrement, chaque groupe local est autonome et gère les cotisations versées par ses membres. De plus, l’ASN touche chaque année des aides de la Loterie Romande (dédiées uniquement aux infrastructures) et de Jeunesse et Sports (pour les camps et le matériel), qu’elle redistribue aux différents groupes selon les besoins de chacun. Anne-Françoise Vuilleumier précise aussi que : « les groupes locaux peuvent participer à diverses activités afin de renflouer leur caisse. C’est ainsi que dans certaines communes, ce sont des scouts qui s’occupent du ramassage du vieux papier. Ce sont aussi des scouts qui montent, surveillent et démontent le camping de Festi’Neuch. Et dans quinze jours – comme c’est le cas depuis plusieurs années – ce sont aussi des scouts qui vont assurer la sécurité du cortège des enfants et du Corso fleuri de la Fête des Vendanges ».  


Pascal Tissier


Plus d’informations concernant l’« Association du Scoutisme Neuchâtelois » sur le site www.scoutne.ch

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |