Initiative en faveur du FC Peseux-Comète » Blog de PasTis

 Initiative en faveur du FC Peseux-Comète

12/3/2008

Une initiative «radicale» pour le réaménagement de Chantemerle

Peseux • Le rejet par le corps législatif – lors du dernier Conseil général – d’un crédit d’un million et demi de francs pour la construction de nouveaux vestiaires du FC Peseux-Comète, a provoqué la colère des élus radicaux. Comme annoncé dans notre édition du 27 février, ces derniers ont décidé de lancer une initiative en faveur du «réaménagement des installations de l’Espace Chantemerle». Celle-ci sera présentée officiellement dans dix jours, lors d’une conférence de presse.

Jean-Paul Morel

Le comité d’initiative en faveur du « réaménagement des installations de
l’Espace Chantemerle destinées aux footballeurs, écoles, sociétés locales et
autres utilisateurs » est présidé par le Conseiller général radical Jean-Paul
Morel, l’un des plus fervent défenseur du rapport rejeté lors du dernier

Conseil général subiéreux.                                                      Photo: pti

 

Depuis la dernière séance du Conseil général du jeudi 21 février dernier, au cours de laquelle, par vingt-deux voix contre dix, le législatif a refusé d’entrer en matière sur un crédit de plus d’un million et demi de francs pour la construction de nouveaux vestiaires au stade de Chantemerle, la section subiéreuse du parti radical a décidé de prendre le taureau par les cornes. Mais les élus radicaux n’ont pas attendu leur assemblée générale pour prendre des décisions : à peine la séance du Conseil général terminée, ils ont décidé de lancer une initiative populaire en faveur des nouveaux vestiaires du FC Peseux-Comète (voir notre édition du 27 février). Ils ne leur restaient qu’à définir la marche à suivre et à former un comité d’initiative.

Le parti approuve l’idée

Mardi dernier, la section de Peseux du parti radical a tenu son assemblée générale. Au cours de cette soirée, les membres du groupe subiéreux ont désigné leurs candidats aux prochaines élections communales et ont discuté de leur position sur la proposition de fusion des partis cantonaux libéral et radical. Ils sont aussi revenus sur le projet de dépôt d’une initiative communale pour la réalisation d’un bâtiment à Chantemerle. Dans son communiqué diffusé le lendemain à la presse, Bernard Jaquet, président de la section stipule : « A la suite du rejet par le Conseil général du projet de reconstruction du bâtiment de Chantemerle, l’assemblée, après un débat nourri, a approuvé l’idée de lancer une initiative communale radicale demandant de mettre à disposition des utilisateurs (pas seulement des footballeurs) de nouveaux locaux adéquats et répondant aux besoins et exigences actuels ».

Une libérale pour faire le compte

Soutenu par son groupe et volontaire pour présider ce comité d’initiative, Jean-Paul Morel s’est tout de même trouvé confronté à un problème : s’entourer de quatre autres radicaux. Sans aucune hésitation Nicolas Jaquet et Jean-Pierre Obrist, s’inscrivent sur la liste : leur décision ils l’ont prise le soir même du fameux Conseil général. Après un tour de table, seul Ludovic Droz accepte de rejoindre le groupe. Finalement la cinquième personne vient du parti libéral, comme l’explique Jean-Paul Morel : « Au soir du rejet du rapport relatif aux vestiaires du FC Peseux-Comète, la Conseillère générale libérale Bruna Cellammare, s’est approchée de moi. Qu’elle soit libérale n’a pas grande importance, seule sa motivation compte ».
Reste maintenant au comité à collecter les signatures d’au moins 450 Subiéreux disposés à soutenir leur initiative pour « le réaménagement des installations de l’Espace Chantemerle destinées aux footballeurs, écoles, sociétés locales et autres utilisateurs ». « Parallèlement à la collecte de signatures pour l’initiative, j’ai l’intention de faire signer une pétition qui permettrait aux jeunes et à ceux qui n’habitent pas la commune de Peseux de nous soutenir », ajoute encore Jean-Paul Morel. 


Pascal Tissier

 

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |