Val-de-Travers, le sentier de la Vy aux Moines » Blog de PasTis

 Val-de-Travers, le sentier de la Vy aux Moines

11/7/2007

Inauguration de la Vy aux Moines,
un sentier historique
entre Môtiers et Montbenoit (F)


Val-de-Travers • Samedi, une soixantaine de personnes se sont rassemblées au bord du lac des Taillères pour assister à l’inauguration de la Vy aux Moines, un sentier historique de plus de trente kilomètres – entièrement balisé – qui relie Môtiers à Montbenoit, en France, et qui peut être parcouru aussi bien à pied, qu’en vélo tout-terrain.

Vy aux Moines
Vy aux Moines
Lors de l’inauguration de l’itinéraire franco-suisse sur les rives du lac
des Taillères, la Fée verte a fait une brève apparition, le temps de remettre
un cadeau à Madame Jocelyne Joliot, vice-présidente de la Communauté
de Communes du canton de Montbenoit, sous l’œil amusé de Nicolas Giger
– vêtu pour la circonstance – président de l’Association La Vy aux Moines.
Dessin: Freddy Mougin, photo et montage: pti

 

Vêtu d’une coule noire, Nicolas Giger était manifestement heureux d’inaugurer la Vy aux Moines : « après six ans de préparation, de négociation et plusieurs reports d’inauguration, ce beau projet est enfin arrivé à son terme. Et c’est vraiment une belle balade qui s’offre maintenant aux randonneurs et aux amateurs de VTT ».
Dans son discours, le Fleurisan est revenu sur l’histoire de cette voie d’échanges tracée par à partir du XIIe siècle, par des chanoines de Saint-Maurice, en Valais, qui ont colonisé le Saugeais et qui y ont bâti l’Abbaye de Montbenoit.
Au cours de l’histoire des marchands de sel, des contrebandiers, des réfugiés et autres hors-la-loi emprunteront ce passage, plutôt rude, dont le point le plus haut culmine à plus de 1'200 mètres d’altitude.
Aujourd’hui la Vy aux Moines ne pose plus de problème de sécurité et pourtant elle a gardé le charme originel de ses paysages, et certains lieux sont toujours aussi magiques. D’ailleurs si l’on en croit Nicolas Giger « avec un peu de chance il est possible de croiser l’une des fées ou l’un des lutins taquins qui se cachent en bordure de la Vy aux Moines ».

Suivez les guides !

Certes, des fées et des lutins, il en a plusieurs sur ce parcours de huit lieues, soit trente-trois kilomètres, notamment sur les panneaux indicateurs. Pour ne pas se perdre, il suffit de mémoriser l’astuce confiée par Nicolas Giger : « c’est simple, la fée de Môtiers amène les promeneurs en France, alors que le lutin de Montbenoit dirige les randonneurs vers dans le Val-de-Travers ».

Vy aux Moines

Cet itinéraire franco-suisse met en valeur dix sites pittoresques : Môtiers (1) ; Boveresse, la capitale de l’absinthe (2) ; le tilleul des Catholiques qui, du haut de son demi-millénaire, régne sur la forêt de Boveresse(3) ; Monlési (mon loisir), la célèbre chaumière dans laquelle séjourna Jean-Jacques Rousseau (4) ; La Citadelle, le point culminant de cette Vy avec son panorama sur le Jura et les Alpes (5) ; Le lac des Taillères (6) ; La Brévine (7) ; Le Bredot qui marque la frontière entre la France et la Suisse (8) ; La Perdrix, lieu de loisirs nature en toute saison (9) ; Montbenoit, ou « la terre promise » selon Nicolas Giger, et sa magnifique abbaye (10).
Selon Nicolas Giger, « si l’on compte les heures cumulées pour le balisage et son aménagement, ce sentier aura coûté, côté Suisse, environ 80'000 francs. En fait, la moitié de cette somme a été financée par un fond européen, et la Loterie Romande a aussi apporté son soutien au projet. Mais bon, les histoires d’argent sont derrière. Reste maintenant à convaincre les randonneurs et les vététistes à venir découvrir ce superbe tracé dans cette région magnifique ».


Pascal Tissier


www.neuchateltourisme.ch


Vy aux Moines

 

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |