Colombier: Didon et Enée à l'avant-scène opéra » Blog de PasTis

 Colombier: Didon et Enée à l'avant-scène opéra

9/4/2008

En avril, trois spectacles sur Senn

Colombier • A l’initiative d’Yves Senn, son directeur, l’Avant-Scène Opéra présente trois spectacles très différents en avril: «Didon & Enée», l’opéra de Henry Purcell; «Don Quichotte», une adaptation théâtrale «maison» de l’œuvre de Cervantes; et «Swing & Gospel», un concert de jazz par le trio vocal Da Capo.

Yves Senn
Yves Senn, directeur de l’Avant-Scène Opéra, dans la fosse d’orchestre,
lors des répétitions de «Didon & Enée», au Théâtre de Colombier. Photo pti

 

« C’est un projet inouïe que l’on est en train de vivre avec Didon & Enée », Yves Senn, le directeur de l’Avant-Scène Opéra est véritablement emballé par cet opéra : « Cela fait plusieurs années que nous travaillons avec le Teatro Colón de Bogota. Et pour la première fois dans nos échanges, ce sont les Colombiens qui viennent en Suisse, dont Ximena Bernal, la directrice de la compagnie de chant Jovenes Cantantes du Teatro Colón, qui chante Didon dans ce spectacle. C’est génial, nous faisons six représentations ensemble, dont la première a eu lieu samedi à Berne ».
C’est ainsi que les dix personnages de cet opéra de Henry Purcell sont chantés par des artistes colombiens, alors que les chœurs et l’orchestration sont assurés par l’Avant-Scène Opéra. « C’est grâce au chorégraphe Jean-Claude Pellaton – de la Compagnie de danse Objets-Fax, à La Chaux-de-Fonds – que ce spectacle a pu être préparé quasi simultanément entre l’Amérique du Sud et la Suisse. Il est allé pendant un mois à Bogota pour créer la chorégraphie de cet opéra. Ensuite il est venu travailler avec nous et lorsque les chanteurs colombiens sont arrivés, on a pu directement commencer les répétitions ».

Didon et EnéeUn échange sponsorisé

Trois représentations de « Didon & Enée » sont programmées au Théâtre de Colombier, ce jeudi et vendredi, à 20h00, ainsi que le dimanche 13 avril, à 17h00. Ensuite, cet opéra sera présenté, les 29 et 30 avril prochains (20h00), au Théâtre Les Salons, à Genève.
Yves Senn a organisé tout un programme pour que les cinq semaines en Europe de ses amis colombiens soient riches d’expériences et de souvenirs : « Entre les spectacles de Colombier et de Genève, toute la troupe se rendra en Italie, pour suivre un stage. Ce sera l’occasion pour eux de visiter la Scala de Milan et l’Opéra de Turin, avant d’aller assister à un spectacle à l’Opéra de Paris. Cet échange à été soutenu par les ambassades, l’association ArtLink, ainsi que des sponsors suisses et colombiens, dont la compagnie aérienne Air Comète qui a offert le voyage à tous les Colombiens qui, pour la plupart d’entre eux, n’avaient jamais quitté leur pays. De plus, ils sont logés gratuitement à La Neuveville, dans des logements aménagés dans un ancien couvent ».

Don Quichotte revisité

C’est Yves Senn qui a signé l’adaptation théâtrale du Don Quichotte présenté à Colombier : « J’ai relu les 1’200 pages du texte de Miguel de Cervantes et j’ai écrit cette pièce spécialement pour permettre à des acteurs professionnels qui ont déjà enseigné ici, ou jeunes comédiens issus de l’Avant-Scène Opéra et qui souhaitent devenir professionnels, de se produire sous la direction de Robert Sandoz qui, à mon avis, est un metteur en scène de grand talent. C’est une distribution explosive composée que de fortes personnalités, des artistes talentueux bourrés de fantaisie qui ont un point commun : ils sont tous Neuchâtelois ».
Bien entendu, Yves Senn a trouvé le moyen d’illustrer sa pièce de quelques plages musicales : « Bien sûr, il y aura des partitions de Ravel et Ibert, essentiellement des mélodies pour chant et piano ».
Le spectacle Don Quichotte sera présenté les 17, 18, 22, 24, 25 et 29 avril à 20h00, et les 20 et 27 avril à 17h00.

Concert unique de jazz traditionnel

La troisième affiche ne figure pas au programme de la saison de l’Avant-Scène Opéra, c’est un « accueil », comme se plaît à le dire Yves Senn : « Effectivement, c’est un spectacle particulier, un concert de jazz traditionnel avec la formation du Neuchâtelois Guy Deluz, accompagnée par un trio vocal féminin. Guy Deluz a été contrebassiste à l’Orchestre de la Suisse Romande et l’un des cadres de la firme EMI. Il s’est remis à la musique activement depuis qu’il est à la retraite ».
Pour cet unique concert « Swing & Gospel », au Théâtre de Colombier, le 26 avril à 20h00, Guy Deluz sera accompagné au piano par John Sturton et par Florent Guillamin à la batterie. Quant au trio vocal Da Capo, il est composé de Sophie Berthommé, de Régina Deluz et d’Erla Jónasdóttir.


Pascal Tissier


Renseignements et réservations au 078 913 56 96


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |