Le Lions Club des Montagnes a 50 ans » Blog de PasTis

 Le Lions Club des Montagnes a 50 ans

7/11/2007

François Jeanneret relate
le 50e anniversaire
du Lions Club des Montagnes


La Chaux-de-Fonds • Pour marquer son cinquantième anniversaire, le Lions Club chaux-de-fonnier a mis sur pied plusieurs actions, dont une représentation du Cirque Starlight offerte aux enfants de la région et le financement d’une place de détente à la gare du Crêt-du-Locle. François Jeanneret, membre de la commission cinquantième, revient sur les événements qui ont marqué le jubilé du club des Lions des Montagnes.   


François Jeanneret
«J’habite à Saint-Blaise, mais je suis né au Locle et je suis toujours très actif
à La Chaux-de-Fonds. Je suis pour l’unité cantonale», confie François
Jeanneret, membre du Lions Club chaux-de-fonnier depuis 1969.


Ancien Conseiller d’état libéral (1969-1971) et Conseiller national (1979-1991), François Jeanneret est un « Lion » très actif au sein du club chaux-de-fonnier dont il est membre depuis bientôt quarante ans.
L’entretien se déroule à son domicile, sur les hauts de Saint-Blaise. Tout en regardant le superbe panorama qui s’offre à lui, François Jeanneret se plaît à dire : « j’habite ici, mais je suis né au Locle et je suis toujours très actif à La Chaux-de-Fonds. Je suis pour l’unité cantonale… disons un cantonaliste ».
Agé aujourd’hui de 75 ans, mais apparemment en pleine forme et doté d’une mémoire infaillible, l’ancien avocat revient sur l’ultime manifestation organisée à l’occasion du jubilé de « son » club : « les festivités du 50e anniversaire du Lions Club de La Chaux-de-Fonds se sont achevées il y a dix jours, au terme d’une petite soirée musicale en présence de différentes personnalités, dont le Conseiller d’Etat  Roger Debély. Près de 200 personnes ont applaudi les interventions de Michel Pittet, le président actuel, et d’André Brandt, le président fondateur. D’ailleurs l’ancien Conseiller d’état radical est toujours actif au sein du club des Montagnes neuchâteloises qu’il a co-fondé en 1957, juste un an après l’apparition du Lions Club du Locle ».

Une place de jeux en cadeau

Tout en se discutant, François Jeanneret sort d’une serviette différents documents rangés dans des fourres en plastique et quelques livres : « ce sont les différents annuaires du Lions Club, dont l’édition suisse 2007-2008 qui affiche une couverture inhabituelle avec un personnage dessiné par un enfant. Ce dessin a été sélectionné parmi des dizaines d’autres dans le cadre d’un concours et il est l’œuvre d’un petit Chaux-de-fonnier du Foyer de l’écolier. Depuis sa création, le Lions Club des Montagnes a toujours soutenu deux institutions en particulier : Sombaille Jeunesse et  le Foyer de l’écolier qui a été créé, lui aussi, en 1957 et qui, comme nous, fête cette année ses 50 ans ». Lire l’encadré ci-contre.
Outre une représentation du Cirque Starlight offerte aux enfants de la région, le club services a souhaité marquer ses 50 ans d’existence en finançant la création d’un espace de détente près de la gare du Crêt-du-Locle : « c’est l’une des étapes du projet « Chemin des rencontres » entre le Locle et La Chaux-de-Fonds, précise François Jeanneret. Au premier jour de juin, date exacte de notre anniversaire, nous avons planté un arbre sur cette place de jeux qui, outre des bancs, propose une piste de pétanque et une construction en bois pour les enfants».

50 ans d’histoire et d’actions

Aujourd’hui, le canton de Neuchâtel compte sept Lions Clubs, dont deux féminins. « Le premier a été créé en 1952 à Neuchâtel, note François Jeanneret. Puis il y a eu Le Locle en 1956 et nous, un an plus tard. Le club de La Chaux-de-Fonds a toujours tissé des liens très étroits avec ses partenaires des Montagnes neuchâteloises et les deux clubs du Jura et du Jura bernois. C’est d’ailleurs le club Le Jurassien, fondé en 1955, qui nous a parrainé. A notre tour nous avons parrainé le Val-de-Ruz, en 1963 ». Chaque année, le Lions des Montagnes – qui compte une soixantaine de membres – offre pour 10’000 à 15’000 francs de dons, généralement au profit d'associations pour la jeunesse. « Et c’est sans compter les actions ponctuelles menées en toute discrétion par nos membres », conclu François Jeanneret.


Pascal Tissier


www.lions-w.ch/chaux-de-fonds

 

 

Le Foyer de l’Ecolier,
depuis 50 ans au service des enfants


Fondé en janvier 1957, le Foyer de l’écolier, structure d’accueil extrascolaire à La Chaux-de-Fonds, a célébré samedi son cinquantième anniversaire.
Cette institution est ouverte en dehors des heures d’école : elle offre ainsi à plus de 300 enfants un encadrement dans plusieurs lieux d’accueil. Plus de 90 personnes s’impliquent dans la gestion et l’organisation de cette structure.
Les enfants qui fréquentent l’école primaire sont accueillis au Foyer de l’Ecolier avant et après les heures d’école, soit le matin et l’après-midi. Entourés de personnes compétentes, ils peuvent y faire leurs devoirs, jouer et recevoir un goûter en attendant le retour de leurs parents occupés professionnellement.
Actuellement, le Foyer de l’écolier accueille plus de 340 enfants dans sur quatorze sites, soit neuf dans des collèges de la ville et cinq dans des locaux privés.
Pour encadrer ces enfants, une trentaine de personnes assurent la responsabilité des foyers, et une septantaine d'autres fonctionnent comme auxiliaires. Tous sont légèrement rémunérés. Le budget annuel de la fondation est actuellement de 330’000 francs, dont la moitié est couverte par une subvention communale, et le reste par les modestes paiements des parents (en fonction des revenus) et par des dons. (comm/pti)

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |