Colombier: le charme du Domaine de Chambleau » Blog de PasTis

 Colombier: le charme du Domaine de Chambleau

2/7/2008

Valérie Burgat, la Reine de Chambleau

Colombier • Si la renommé du Domaine de Chambleau ne cesse de croître, c’est grâce notamment à une savante stratégie marketing déployée par Valérie Burgat, la maîtresse des lieux, qui a su mettre en valeur la qualité des vins de son mari.


Domaine de Chambleau
C’est Louis-Philippe Burgat qui le dit:
«C’est ma femme Valérie qui a fait connaître mes vins». Photo pti

 

«On avait les produits, il suffisait de les faire connaître». Valérie Burgat est une battante. Depuis que son mari a repris, l’exploitation du Domaine de Chambleau à son père en 2000, qui lui le tenait déjà de son père, la maîtresse des lieux n’a cessé de développer des stratégies de communications pour faire connaître les Pinot Noir, Chardonnay, Gewürztraminer, Pinot Gris, mais aussi les Métissage (Gamaret / Garanoir), Quintessence et l’extraordinaire Pur Sang, tous vinifiés sur le domaine par Louis-Philippe Burgat, son époux.
Depuis dix-sept ans, Valérie Burgat occupe à temps plein un poste à la direction de Breitling où elle supervise notamment les campagnes publicitaires de la marque. «Il y a sept ans, on est parti de zéro et la première chose que nous avons créé, c’est un caveau accueillant pour recevoir les visiteurs».

Mais Valérie Burgat ne s’est pas arrêté là. En marge de son travail et de sa vie de famille (les époux Burgat on deux filles, Charlotte, 12 ans, et Pénélope, 6 ans) elle va mettre en place toute une stratégie de communication plus ou moins inspirée de celle appliquée dans l’horlogerie: plaquette luxueuse, site internet, et communiqués de presse. Elle redessine toutes étiquettes et la forme des bouteilles de certains crus. Elle décore avec soins les caves contemporaines ainsi que le parc du domaine et développe les soirées de dégustations, les apéritifs de mariage et d'entreprise. Elle va même jusqu’à adopter une ligne vestimentaire pour recevoir les hôtes sur le site: «C’est Louis-Philippe qui a dessiné la bâtisse et je voulais que ce motif indissociable du nom du domaine, devienne un logo qui se retrouve partout». Valérie Burgat a de quoi sourire, sa détermination n’a pas été vaine: des dizaines d’articles dans des journaux et des magazines ont été publiés sur Chambleau, les vins du domaine se retrouvent dans les meilleurs restaurants et tous les week-ends la propriété est envahie par des visiteurs qui arrivent parfois par cars entiers.

Mais Valérie Burgat garde la tête froide: «Depuis deux ans on récolte ce que l’on a semé. On a concrétisé notre rêve, mais on n’y serait jamais arrivé si les vins n’avaient pas été à la hauteur de nos ambitions».


Pascal Tissier


www.chambleau.ch

 

Domaine de Chambleau


Domaine de Chambleau

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |