Coffrane: La Décharge de l'humour » Blog de PasTis

 Coffrane: La Décharge de l'humour

2/7/2008

L’humour caustique visible à la Décharge

Coffrane • Accessible depuis trois semaines, la decharge.ch est un site internet humoristique animé par deux marionnettes bavardes qui commentent, de manière caustique, de tous les sujets d’actualité. A découvrir!


La Décharge
La Décharge
Le quatuor à l’origine du site www.decharge.ch avec, de gauche à droite et de haut
en bas: Roger-Alain Guillod, Gérard William, Freddy Narduzzi et Laurent Haemmerli. Photo pti

«L’idée, c’était de faire une sorte de revue de l’actualité sur internet avec des marionnettes… un concept entre Les Guignols de l’info et le Muppet Show, en quelque sorte». Artiste professionnel, Roger-Alain Guillod est un homme qui a trouvé sa voie sur scène et qui se présente comme un ventriloque indépendant: «J’avais envie de faire un spectacle plus pour les adultes, pas forcément en faisant de la scène, mais en gardant la marionnette quand même. J’ai créé deux personnages et j’en ai parlé à Gérard William, mon metteur en scène, et ensemble on a imaginé ce site internet pour présenter l’actualité régionale, mais aussi nationale et international, de manière drôle, caustique, ironique, mais jamais vulgaire».
La formule trouvée, encore fallait-il la filmer et transposer sur la toile. «Moi j’ai amené Freddy Narduzzi, l’informaticien qui a conçu mon site internet (www.roger-alain.ch) et Gérard a fait appel à Laurent Haemmerli, étudiant, comédien et passionné de cinéma…» Là, Gérard coupe la parole à Roger-Alain: «On s’est arrêté à quatre parce que – comme disait Brassens – quand on est plus de quatre on est une bande de cons». Les quatre compères éclatent de rire…
Ainsi est née «La décharge» avec ses séquences d’une à deux minutes tournées essentiellement dans le salon de Roger-Alain transformé épisodiquement en studio (avec fond vert, pour permettre l’intégration de décors extérieurs). Le site www.decharge.ch est en ligne depuis trois semaines.

Trouver des sponsors

Réunis sur la terrasse du seul ventriloque de Coffrane, sous le soleil matinal et dans une ambiance bon enfant, les quatre copains manigancent les prochaines séquences hebdomadaires qu’ils vont «jeter» dans leur Décharge. Roger-Alain fait la présentation des deux personnages que les internautes peuvent voir sur le site: «Il fallait trouver un équilibre et on a convenu qu’en animant le débat entre Katmandou, dit Kat, un vieux gauchiste grognon et Hortense, une vieille fille de droite, genre grenouille de bénitier, on pouvait taper sur tout le monde sans afficher de couleur politique».
Co-auteur des textes et marionnettiste (Kat, c’est lui), Gérard William est satisfait du résultat: «On s’est rendu compte au cours de la création que la marionnette apporte une liberté incroyable. Nous on est caché derrière ces personnages et on peut leur faire dire tout ce qu’on veut».
Aujourd’hui, les compères sont à la recherche de sponsors: «On ne cherche pas à s’enrichir, mais on aimerait bien couvrir nos frais et acquérir le matériel qui permettrait d’améliorer la qualité technique du concept, notamment le son qui laisse encore à désirer».
Actuellement les internautes ont la possibilité de donner leur avis en votant pour chacune des séquences, mais Laurent Haemmerli, le cameraman, se réjouit d’en savoir plus: «On va intégrer prochainement un système qui va permettre aux gens de faire des commentaires, des critiques ou de nous donner des idées pour améliorer le site».


Pascal Tissier


www.decharge.ch

La Décharge

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |