Saint-Aubin: Les caves de La Béroche » Blog de PasTis

 Saint-Aubin: Les caves de La Béroche

2/4/2008

Des caves très accueillantes

Saint-Aubin • Fini les cartons empilés en vrac sur des palettes ! Les Caves de La Béroche accueillent depuis peu ses habitués et les clients de passage dans un magasin chaleureux où tous les crus de la coopérative sont présentés avec soins et par catégorie dans des casiers en bois.

 

Caleb Grob

Directeur des Caves de la Béroche depuis une année, Caleb Grob prend plaisir
à faire découvrir les crus exposés dans le magasin-oenothèque qu’il a inauguré
tout récemment. Pascal Tissier

 

« Cet endroit était déjà ouvert au public avant, mais la présentation n’était pas très accueillante, surtout pour les gens de passage. On a souhaité éclaircir l’endroit, le rendre plus chaleureux, plus convivial, notamment avec un grand comptoir à l’entrée, mais aussi avec quelques tonneaux transformés en table autour desquelles les gens peuvent prendre le temps de déguster nos produits ». Directeur des Caves de La Béroche depuis une année, Caleb Grob enclenche l’éclairage et met en lumière tous les crus et toutes les spécialités de la coopérative soigneusement rangés dans des dizaines de petits casiers en bois qui recouvrent trois cloisons. « Les Caves de la Béroche est une coopérative qui regroupe une centaine de membres et une quarantaine de producteurs de la région, du château de Gorgier à Vaumarcus. Il y a bien sûr toute la gamme traditionnelle, blanc, rosé, rouge, et des spécialités comme Pinot gris, Chardonnay, Gewürtzraminer. Et puis nous avons aussi toute une gamme de vins biologiques, connue sous le nom Domaine des Coccinelles ».

600'000 litres en cave

Selon le directeur des Caves de La Béroche, la coopérative de Saint-Aubin produit annuellement un peu plus de 300'000 bouteilles, tous cépages confondus, dont la moitié en Chasselas. Les caves sont alimentées par trois producteurs professionnels (33 ha), une quinzaine de paysans-vignerons (15 ha) et plus d’une vingtaine de viticulteurs amateurs (4 ha), soit un peu plus de cinquante hectares exploités, dont une vingtaine en culture bio depuis 1992. Si elle conserve quelques millésimes pour les dégustations, la coopérative ne renferme pas de vieux vins dans sa centaine de cuves qui peuvent contenir – au total – environ 600'000 litres de vin. « Il nous reste bien quelques cuves de rouge 2006, mais l’essentiel de notre stock est de l’année dernière. Il faut dire que nous avons eu trois récoltes d’affilée avec de faibles quantités en rouge, on est donc obligé de le mettre en bouteille tôt pour pouvoir en proposer à la vente. C’est un peu dommage c’est vrai. Avant on attendait toujours un an avant de sortir le rouge, mais en ce moment on n’a pas vraiment le choix », précise l’ancien négociant en vin zurichois. « Le vin est embouteillé au fur et à mesure des besoins et bien sûr le personnel (les caves compte huit postes, ndlr) veille sur l’entretien des lieux, la température des cuves et prépare les commandes de nos clients, comme la Coop par exemple, pour les vins bio essentiellement ».

Vedettes au magasin

Si Caleb Grob ne cache pas qu’il est très satisfait du mélange de plusieurs cépages blancs (Chasselas, Chardonnay et Pinot gris) qu’il a créé au début de cette année, c’est bien l’Œil de Perdrix bio 2006 qui tient la «vedette» du nouveau magasin-oenothèque de Saint-Aubin : « Déjà primé quatre fois à Neuchâtel, à Sierre et à Zurich, l’an dernier, ce rosé a encore été sélectionné cette année par le nouveau Guide Hachette des vins. Mais plusieurs de nos cuvées ont aussi obtenu des labels de qualité ».


Pascal Tissier

www.caves-beroche.ch

 

Caves de la Béroche

 

Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |