Bevaix: fête villageoise » Blog de PasTis

 Bevaix: fête villageoise

2/9/2008

 
 
Miaou à Bevaix

Le soleil a souri à la Miaou

 

Bevaix • Rendez-vous incontournable de la vie bevaisanne, la Miaou a bénéficié d’un temps estival pour sa 29e édition marquée notamment par le magnifique marché aux puces des enfants du village.

 

 

 

«A vu d’œil, ce sont près de cent gamins qui se sont installés aux abords de la Grande salle pour vendre des jeux, des jouets ou des livres. Chaque année ils sont plus nombreux». Jean-Michel Uldry, le responsable du Comité d’organisation de la fête villageoise, a de quoi être souriant: il y a foule ce samedi matin au marché aux puces des enfants. Le plus souvent répartis sur une couverture posée à même le sol, les objets les plus divers sont proposés à des prix dérisoires: poupées, figurines, jeux de société, voitures miniatures, livres, cartes à jouer et à collectionner, et autres jeux vidéo sont revendus par des mômes apparemment tout heureux de pouvoir marchander les bibelots qu’ils n’utilisent plus. Le passage entre chaque stand ainsi improvisé est étroit et il fallait souvent faire preuve de patience et d’un bon équilibre pour passer d’un vendeur à l’autre. Mais il y avait des affaires à faire, et ce n’est pas le brocanteur qui est reparti à son stand de Cortaillod avec une pile d’anciennes bandes dessinées à trois francs l’unité qui dira le contraire.

 
Une vache en vedette

Après le moyen-âge, le western et les pirates, le verger communal et les différents acteurs de cette édition 2008 étaient teintés de folklore suisse: «outre des jodlers, une démonstration de lutte suisse sur un tapis de sciure et un concert de cor des alpes, une belle vache laitière était aussi de la fête pour offrir aux enfants un cours de traite». Jean-Michel Uldry et son comité ont une fois encore été attentifs aux produits proposés sur les différents stands: «A chaque guinguette sa spécialité afin de ne pas nuire aux autres. Ce principe fonctionne parfaitement et tout le monde est gagnant, les visiteurs en premier. Ces derniers pouvaient ensuite s’installer sous la vaste tente de 360 m2 dressée au milieu du verger communal».

 

Une ambiance particulière
Pour les organisateurs, l’aspect financier n’est pas le plus important: «Certes, on doit s’en sortir, mais le but premier de cette fête est de rassembler les anciens habitants du village et les nouveaux arrivés afin qu’ils s’amusent et fassent connaissance. Malgré son nom, la Miaou se déroule toujours le dernier week-end d’août… les gens viennent de rentrer de vacances ce qui n’est sûrement pas étranger à la bonne ambiance qui règne généralement au cours de ces deux jours festifs».


Vivement la prochaine
Depuis une dizaine d’années, la Miaou se déroule dans le verger communal, mais Jean-Michel Uldry se souvient du temps où elle occupait le centre du village: «Pendant près de vingt ans les stands étaient installés en face de la laiterie ce qui obligeait les organisateurs à dégager le passage dès cinq heures du matin afin de laisser le passage aux paysans qui venaient livrer leur lait».
Satisfaits du succès de cette Miaou 2008, les initiateurs ont déjà en tête des idées pour la suivante: «On ne peut encore rien révéler, mais pour marquer sa trentième édition, la fête sera encore plus belle, ça c’est sûr». 

Pascal Tissier


www.miaou-bevaix.ch

 

 

 

Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |