Les Cartons du coeur à la Migros » Blog de PasTis

 Les Cartons du coeur à la Migros

8/10/2008

Ramassage pour les Cartons du cœur

Canton • Cette année, exceptionnellement, la collecte des produits en faveur des Cartons du cœur se fera en deux temps: le 11 octobre à Marin-Centre et le 25 dans la plupart des Migros du canton.

 

Tony Gigandet, responsable de l’antenne Littoral et Val-de-Ruz des Cartons du cœur.

 

«Habituellement, nous faisons nos collectes de nourriture et de produits de première nécessité le dernier samedi du mois d’octobre, en l’occurrence le 25 cette année. Mais en raison du déménagement de Marin-Centre dans ses nouveaux bâtiments ce week-end là, nous sommes obligés d’avancer l’opération à Marin le samedi 11 octobre». Responsable de l’antenne Littoral et Val-de-Ruz des Cartons du cœur, Tony Gigandet compte beaucoup sur ce rendez-vous qui permet de collecter des produits destinés à venir en aide aux personnes momentanément dans le besoin: «Comme chaque année, nos bénévoles seront à l’entrée de la plupart des Migros du canton et proposeront aux clients de  faire cadeau de boîtes de légumes ou de fruits, de produits de base tels que sucre, riz, farine, pâtes, soupes, sauces, café, thé, confiture, mais aussi de produits d'hygiène, de ménage ou d’articles pour bébés».
L’an dernier, la récolte a permis de remplir près de 270 cartons de produits non périssables, soit environ 60% des besoins annuels de cette association animée exclusivement par des bénévoles.

Selon Tony Gigandet, l’aide des Cartons du cœur est ponctuelle et unique, elle est destinée à dépanner des personnes seules ou des familles subitement en difficulté: «On est parti du principe qu’il faut environ quinze à vingt jours entre la demande et l’obtention de l’aide auprès des services sociaux. D’où l’idée d’offrir de la nourriture et des produits de première nécessité pour trois semaines. Selon le nombre de personnes concernées, ce sont des lots de deux à six cartons qui sont livrés gratuitement. Ces lots sont composés avec des produits non périssables récoltés devant les magasins et des produits frais que nous achetons juste avant la livraison. A cela, nous ajoutons encore des bons d’achat qui doivent permettre d’acheter du pain ou d’autres produits indispensables. Toutes nos dépenses sont couvertes par des dons».

Tony Gigandet insiste sur le fait que tout le monde peut faire appel aux Cartons du cœur et que c’est totalement anonyme. Il suffit d’appeler par téléphone l’antenne de sa région: «L’association neuchâteloise des Cartons du cœur est divisée en trois antennes: une pour le Littoral et le Val-de-Ruz, la seconde pour les Montagnes et la troisième pour le Val-de-Travers. La bénévole qui répond au téléphone pose tout de même quelques questions d’ordre général, histoire de savoir combien de personnes sont concernées, si ce sont les services sociaux ou une autre association caritative qui a conseillé à cette personne de nous appeler. Nous sommes bien conscients que nous sommes parfois abusés, mais ce n’est pas notre rôle de faire des enquêtes, nous préférons faire confiance…» 


Pascal Tissier


www.cartons-du-coeur.org

 

 

 

Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |