Le portrait de Carita Holl » Blog de PasTis

 Le portrait de Carita Holl

28/10/2008

Carita Holl: chanteuse nomade

Musique • Finlandaise d’origine, Suissesse d’adoption et Neuchâteloise par amour, Carita Holl est une artiste «du monde» qui chante sa vie... avec talent.

 


«J’habite près de Genève, mais je viens régulièrement dans le canton de Neuchâtel, en week-end dans la famille de mon mari». Carita Holl n’en dira pas plus sur sa vie privée, si ce n’est qu’elle a rencontré l’homme qui partage sa vie au bout du lac Léman. «Actuellement, je travaille de manière indépendante en tant que coach. Disons que j’accompagne des personnes pour les aider à atteindre ou à dépasser plus rapidement et plus facilement leurs objectifs personnels ou professionnels. Notamment des gens en instance de divorce ou des jeunes en quête d’une formation».

 

 

 

Globe-trotter

Mais Carita Holl est avant tout une chanteuse… une artiste qui, depuis son plus jeune âge, s’est imprégnée des sons qu’elle a entendus autour du monde: «Je suis Finlandaise d’origine, mais je suis née en Arabie Saoudite, puis j’ai vécu en Finlande, en Tanzanie, en Angleterre, au Kenya et en Suisse. C’est un peu compliqué à résumer, mais mon père qui était ingénieur, s’occupait d’installer des systèmes de purification d’eau ou de pompes dans différents pays. Il y a eu plusieurs aller-retour entre la Finlande et ses lieux de travail et j’ai encore l’impression d’avoir des racines en Afrique».

Des podiums à la scène

Avec le recul, Carita considère que ce sont les goûts musicaux de sa mère – chanteuse dans l’âme – qui l’ont amené, dès l’enfance, à se passionner pour différents genres musicaux, allant du jazz au pop/rock en passant par le reggae.
Mais comment cette jeune femme qui confie avoir été «guide» de plongée en Afrique s’est retrouvée en Suisse pour enregistrer son premier disque? «J’avais seize ans lorsque je suis arrivée à Versoix pour faire ma maturité dans une école internationale. Après ça, j’ai travaillé trois ans pour une agence de mannequins, et fait partie d’une troupe de mannequins-danseurs. Ensuite, j’ai suivi pendant quatre ans des cours de solfège, de chant et de piano au conservatoire. Durant cette période, je chantais pour plusieurs formations de jazz, essentiellement dans des clubs de la région lémanique et en France voisine. Je n’ai pas compté, mais je pense que j’ai chanté plus de deux cents fois en public, mais essentiellement des reprises de jazz réarrangées».

Sa vie en musique

Sa rencontre avec Patrick Vuillaume – producteur, directeur du studio et du label Ghost L.A. – va inciter Carita à chanter ses propres chansons, à se laisser inspirer par ses goûts personnels et à produire entièrement son premier disque: «J’ai écrit toutes les paroles de «My Life» et c’est Patrick Vuillaume qui les a mis en musique. Dans ces chansons, je parle de la perte d’un proche ou des bons et mauvais côtés de l’amour, mais toujours de façon positive, sans sombrer dans la mélancolie. Musicalement, j’aime dire que c’est un album pop-jazzy, un subtil mélange de pop et de rock, parfumé de jazz. C’est un album qui me correspond parfaitement».
Depuis la sortie de son single («My Butterfly») au début de l’année et de son album douze titres en avril, Carita Holl consacre énormément de temps à la promotion de son disque et prépare actuellement le concert qu’elle donnera – accompagnée de deux guitaristes – le 28 novembre prochain, aux caves de Bon-Séjour, à Versoix: «D’autres concerts sont en négociation, mais je ne peux pas en dire plus. Tout sera publié sur mes pages du site MySpace».



Pascal Tissier



Pour découvrir les chansons de Carita Holl, une adresse:
www.myspace.com/caritaholl

 

 

 

 

Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |