Crèche Tic-Tac - 2e volet » Blog de PasTis

 Crèche Tic-Tac - 2e volet

28/10/2008

Embargo sur l’inauguration
d’ une crèche


Neuchâtel • Relater l’inauguration – mercredi prochain, 5 novembre – de la crèche Tic-Tac créée par l’Etat et la BCN semble poser des problèmes. A se demander pourquoi.

 

La crèche Tic-Tac est dirigée par Myriam Humair (ici à droite)

 


«Un article sur la crèche? Je ne sais pas quoi vous dire… ». Myriam Humair semble plutôt embarrassée: «Le site de Neuchâtel est ouvert depuis le 1er septembre… On l’inaugure dans deux semaines (le mercredi 5 novembre, ndlr) et on prépare actuellement le deuxième site à La Chaux-de-Fonds  qui doit ouvrir en janvier prochain…»
Au cours d’une visite au 10 de la rue Saint-Nicolas, là où les anciens bureaux de l’entreprise Hildenbrand ont été transformé en structure d’accueil, la directrice des lieux donne encore quelques précisions: «L’ensemble des locaux s’étend sur 300 m2 et nous pouvons accueillir vingt-six enfants par jour. A La Chaux-de-Fonds, les partenaires ont réservé quatorze places. Tic-Tac est une crèche d’entreprise réservée au personnel des membres fondateurs de l’association, en l’occurrence des employés de l’Etat ou de la BCN. Vu que cette crèche n’entre pas dans le plan cantonal, son financement est assuré par la participation des parents, en fonction de leur revenu et selon le barème cantonal, la différence étant prise en charge par les employeurs». Myriam Humair n’en dira pas davantage et «passe la balle» plus loin: «Il serait préférable de contacter Thierry Gonzàlez, le président de l’association Tic-Tac».


La balle au président...

 

Ce dernier n’est pas très emballé non plus: «Il y a embargo (un blocage de l’information, ndlr) sur cette communication jusqu'au mercredi 5 novembre. Si les gens sont informés avant l’inauguration, ça ne va pas aller… ça coupe tout… Bon, dire qu’il y a l’inauguration de la crèche Tic-Tac, que c’est une structure qui a été créée par la BCN et l’Etat, qu’elle accueillera sur deux sites les enfants des deux employeurs… il n’y a rien de bien nouveau. On marque juste le coup. On fait une petite verrée avec les deux responsables, Jean Studer, le Conseiller d’état, et Jean-Pierre Ghelfi, le président du Conseil d’administration de la BCN… ils vont faire chacun leur allocution. Que vous fassiez un petit article avec une photo en disant que l’inauguration à lieu mercredi prochain, ça n’est pas un gros problème. Par contre, on ne va pas vous laisser mettre tout ce qui sera dit, ça c’est clair… il y a embargo».
Avant de mettre un terme à la communication, Thierry Gonzàlez «passe – lui aussi – la balle» plus loin: «Je vais quand même informer Corinne Tschanz, la chargée de communication. C’est elle qui s’occupe des relations avec la presse. C’est elle qui sait ce que le Conseil d’Etat aime ou n’aime pas».


La "voix" du Château...

 

Corinne Tschanz intervient par téléphone quelques heures plus tard. «La balle» est dans son camp: «Il y a embargo sur cette inauguration. Vous n’avez qu’à attendre une semaine et faire un compte rendu complet de ce qui s’est dit durant la manifestation. L’actualité c’est l’inauguration avec Studer et Ghelfi… C’est ça l’événement! C’est ça qu’il faut couvrir! C’est notre position, maintenant faites ce que vous voulez… ». Dont acte!


Pascal Tissier

 

 

Crèche Tic-Tac - 1er volet: Un montage financier pour créer la crèche Tic-Tac

Crèche Tic-Tac - 3e volet: Ticket de Loterie perdant pour la crèche Tic-Tac


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |