Halo 3 sur Xbox 360 » Blog de PasTis

 Halo 3 sur Xbox 360

3/10/2007

L’épilogue de la trilogie Halo fait exploser le taux de fréquentation sur le réseau Xbox live

Jeux • Ce n’est un secret pour personne, « Halo 3 » sur Xbox 360 est l’événement attendu par tous les possesseurs de la console de Microsoft. C’est fait ! Officiellement le troisième et ultime volet de la  saga développée par les Irlandais de Bungie Studios est sorti mercredi dernier dans toutes les boutiques du globe.


Halo 3

 


Les fans de la saga et les accrocs de FPS ne vont pas être déçus : avec une campagne en solo captivante, un mode coopératif (à quatre joueurs) et plusieurs modes de jeu en ligne performants, ce « Halo 3 » va casser la baraque, surtout sur le réseau Xbox Live !

Après s’être distinguée sur la console « current-gen » de Microsoft , la série « Halo » vient achever son périple sur le terrain de la « next-gen » (il n’y aura plus de suite selon les concepteurs). Evolution technologique oblige, les développeurs de Bungie Studios se sont surtout bornés à apporter des innovations visuelles, sans vraiment toucher au fondement même du jeu ou à sa prise en main.


Après une introduction animée, de façon à lancer le prologue du scénario tout en chargeant le jeu, on apprend que la Terre est encore menacée par les Covenants (ah, bon ?) et que le major répondant au nom de code Spartan 117 va devoir reprendre du service…
Ce personnage est une unité de combat améliorée génétiquement, biologiquement et technologiquement. Il mesure plus de deux mètres et pèse près de 500 kilos avec son armure. Sa force, ses réflexes, ainsi que son endurance n’ont d’égale que sa ténacité et il est capable de maîtriser n’importe quel type d’armement aussi bien humain, qu’extraterrestre. Expert en stratégie, en infiltration et en combat à mains nues, le Major est le rempart le plus efficace contre la menace covenante.

Pas folle la guêpe !

A partir de là, le joueur prend le contrôle du héros avec pour première tâche de sécuriser le périmètre et rejoindre un avant-poste humain. Les fans seront heureux de retrouver le gameplay des deux premiers volets. Evidemment, au départ ça paraît tellement simple… mais ça ne va pas durer…
Des hordes de parasites, les Grunts ou encore les Brutes, débarquent dans le secteur, il faut rapidement récupérer des armes et faire preuve d’un brin de stratégie. Apparemment l’intelligence artificielle (l’IA) qui anime les ennemis a été soignée : dès que le Major est repéré, il est poursuivi, traqué et même encerclé… Si celui-ci tire ou charge, les créatures tentent d’esquiver ou de s’échapper. De toute évidence l’IA a su évoluer et permet aux adversaires gérés par la console de faire preuve d’une certaine stratégie. Certes cette gestion n’atteint pas encore le summum, mais néanmoins de donner un peu de piment aux missions, ce d’autant que « ceux d’en face » savent aussi changer d’arme et lancer des grenades…

Un univers captivant

Une fois encore, l’utilisation de différents véhicules offre la possibilité de se lancer dans d’excitantes courses-poursuites dans de superbes environnements. A ce propos, il est à noter que les développeurs ont soigné les décors, même si parfois les textures paraissent assez grossières. Cette petite faiblesse graphique est compensée par des effets spéciaux assez impressionnants, comme le champ d’invisibilité ou celui de protection.
Toutefois ce serait une erreur de se focaliser sur le seul aspect graphique puisque c’est avant tout l’action et les affrontements qui portent le jeu. La question qu’il faudrait se poser c’est : est-ce que l’aspect esthétique passe avant l’ambiance générale de l’aventure ? Non, bien sûr !
En plus d’être accessible et instinctif, ce « Halo 3 » s’accapare le joueur qui se retrouve véritablement immergé dans le jeu, accompagné par une bande sonore qui suit de concert ses moindres faits et gestes, bruitages compris.

A plusieurs et en ligne

Le mode multijoueurs a toujours été le point fort des « Halo » et ce troisième opus  permet lui aussi de progresser dans l’aventure – en mode coopératif – accompagné de trois autres joueurs via le Xbox Live ou en réseau local.
Le mode online est certainement le meilleur atout de ce « Halo 3 ». Les développeurs ont nettement amélioré l’interface de navigation en tirant profit des possibilités du réseau Xbox Live. Le joueur a toujours accès aux menus utiles (amis, statistiques, etc.) de façon rapide et intuitive. Il est très facile de joindre ou de créer une partie, d’y inviter des amis, etc. Il est même possible d’enregistrer des vidéos de nos performances afin de les montrer aux autres joueurs. De nouvelles cartes, des armes inédites : pas de doute, ce troisième volet de « Halo » va attirer les foules dur le Xbox Live.
On pouvait craindre que les concepteurs de Bungie Studios nous balance une suite purement commerciale, comme ils l’ont fait en sortant « Halo 2 » avec un paquet de défauts. Ce n’est pas le cas, heureusement. Certes, graphiquement le jeu est un peu dépassé, surtout lorsqu’on le compare à « Gears of War ». Néanmoins « Halo 3 » parvient à surprendre avec un mode solo passionnant, un mode coopératif permettant à quatre joueurs de s’entraider, et plusieurs modes de jeu en ligne qui frisent la perfection.

Un lancement impressionnant

On pouvait s’y attendre : le lancement de « Halo 3 » allait créer l’événement et Microsoft s’est fait un plaisir d’annoncer que les ventes du jeu sur le seul continent américain auraient généré 170 millions de dollars – soit environ 200 millions de nos francs – le jour même de son lancement. Ce résultat offre au titre de Bungie Studios le statut du plus gros lancement de l’histoire du loisir américain, devant des poids lourds hollywoodiens comme Spider-Man 3 ou Harry Potter. Dans le même temps, la firme américaine ajoute que dans les vingt heures qui ont suivi la sortie du jeu, plus d’un million de personnes se seraient connectées sur le Xbox Live pour jouer à « Halo 3 » en ligne.


Pascal Tissier



Category : JEUX VIDEO Print

| Contact author |