Saint-Blaise: Imbroglio politico-immobilier (2) » Blog de PasTis

 Saint-Blaise: Imbroglio politico-immobilier (2)

10/12/2008

Eric Ryser persiste et signe



Saint-Blaise • Contrarié par notre article sur le projet immobilier du Clos-Doré, Eric Ryser a envoyé une lettre de sept pages au Conseil d’Etat et à l’ensemble des élus saint-blaisois pour donner «sa» version de l’affaire. 

 

Eric Ryser
L'architecte Eric Ryser, avec une maquette du projet "Clos-Doré"



«Ad’A architecture n’est pas Eric Ryser» peut-on lire dans la lettre que l’architecte a rédigé au lendemain de la publication de l’article intitulé «Bisbille immobilière et embargo politique», publié dans notre édition du 26 novembre 2008. Pourtant, il suffit de consulter le registre du commerce pour découvrir qu’avant d’en faire une Sàrl, l’architecte était bien le patron de l’entreprise individuelle «Ad'A architecture, Eric Ryser». Tout est dans la nuance…
Dans sa lettre de sept pages adressées au Conseil d’Etat, au Conseil communal et à tous les Conseillers généraux de Saint-Blaise, au Service de l’aménagement du territoire (SAT) et à «quelques Saint-Baisois intéressés», Eric Ryser revient notamment sur la séance de conciliation organisée le 7 avril 2008, à l’initiative du Conseil communal de Saint-Blaise: «Les frères Vuille m’ont proposé de retirer leur recours si je retirais le mien. J’ai refusé cette proposition, considérant qu’il s’agissait d’un chantage inadmissible. Reste que le chantier «Humbel» (ou dit Bourguillard nord, ndlr) étant bloqué et que je ne pouvais pas attendre qu’un tribunal ne se prononce à son sujet, c’est donc forcé et contraint que j’ai demandé à mon avocat (Sven Engel, ndlr) de retirer mon recours. Il n’a cependant pas été question ni d’accord, ni de « paix des braves». En particulier aucun «protocole d’accord» n’a été signé en avril 2008, comme le prétend à tort le Courrier Neuchâtelois».

Paroles de président

Eric Ryser irait-il jusqu’à traiter le président de commune de menteur? Dans un entretien qu’il nous a accordé le 19 novembre, Pierre Contesse nous confiait: «Cette histoire commençait à bien faire, c’est pourquoi, j’ai décidé de réunir toutes les personnes impliquées dans cette affaire, promoteurs, propriétaires, avocats et architectes. Jean-Pierre Kunzer, responsable de l’urbanisme était présent. Là, les avocats des deux camps sont tombés d’accord et, séance tenante, ont signé un protocole d’accord qui précisait qu’ils retiraient leur recours réciproque».

La version du promoteur

Interrogé le 20 novembre, Denis Voirol va encore plus loin. Selon le promoteur du Clos-Doré, ce ne sont pas les frères Vuille qui ont «forcé et contraint» Eric Ryser a retirer son recours, mais le promoteur du projet Bourguillard nord qui se retrouvait avec un chantier bloqué par le Conseil d’Etat: «Pierre Contesse a organisé cette séance au cours de laquelle tous les protagonistes étaient présents. Nous avons proposé d’abandonner notre recours s’ils retiraient le leur. Ryser qui était accompagné de Sven Engel, son avocat, n’était pas d’accord. Ils sont sortis de la salle pour discuter, puis sont revenus, mais Ryser n’avait pas changé d’avis. Monsieur Proserpi (le promoteur du chantier Bourguillard nord, dont Eric Ryser est l’architecte, ndlr) a pris la parole pour dire à Ryser «Maintenant il n’est plus question de savoir si tu es d’accord ou pas, je t’ordonne de renoncer à ce recours, sans quoi tu seras écarté du projet». Ryser et son avocat sont ressortis de la pièce. Après quoi Maître Engel a annoncé à tout le monde: «Messieurs on n’est pas d’accord, mais si Monsieur Proserpi l’exige on va retirer notre recours». Branle-bas de combat, tout le monde signe, et dix jours après l’affaire était classée».


Pascal Tissier


Ajout publié (le 26 juillet 2011) à la demande des avocats de M. Sven Engel et M. Denis Voirol:

«Sven Engel regrette les propos tenus sur le compte de Denis Voirol au journaliste Pascal Tissier qui les a repris dans son blog. Si le fait que ces propos aient été divulgués a pu causer du tort à Denis Voirol, Sven Engel le regrette». (22 juillet 2011)




Autres articles sur Saint-Blaise

14-01-09  Saint-Blaise: Imbroglio politico-immobilier (3)

07-01-09  Saint-Blaise: infos par SMS

07-01-09  Portrait Marc Imwinkelried

10-12-08  Portes ouvertes à la cave de Dimitri Engel

10-12-08  Saint-Blaise: Imbroglio politico-immobilier (2)

25-11-08  Saint-Blaise: Imbroglio politico-immobilier (1)

18-11-08  Les révélations d'Olivier Haussener

11-11-08  Olivier Haussener et les rumeurs

28-10-08  Exposition d'oiseaux à Saint-Blaise

08-10-08  Le Fun Laser à Saint-Blaise

06-08-08  Saint-Blaise: Cocteau exposé au Boccalino

28-05-08  Saint-Blaise: rumeurs et mystère autour d'un candidat

16-01-08  Saint-Blaise: Un ministre au service du Castel

19-12-07  Saint-Blaise: partie de Monopoly gagnante

12-12-07  Saint-Blaise: transaction immobilière

10-10-07  Deux cents oiseaux exposés à Saint-Blaise

09-05-07  Saint-Blaise: Balade pour découvrir le village


 


 

Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |