Le Père Noël au Mycorama » Blog de PasTis

 Le Père Noël au Mycorama

17/12/2008

Légendes et contes
de Noël au Mycorama



Cernier • Ce mercredi 17 décembre, le Mycorama invite – dès 18 heures – parents et enfants à partager un moment sur le site d'Evologia: conférence pour les adultes et contes pour les enfants sur le thème de Noël.

 

Mycorama


«Noël entre contes et réalités: Mère Noël pour les petits et hallucinogènes pour les grands!» présentée ainsi, la conférence publique proposée ce mercredi 17 décembre, à 18 heures, au Mycorama excite la curiosité. Officiellement, le Centre international de mycologie invite parents et enfants – l’entrée est gratuite – à partager un moment sur le site d’Evologia pour une conférence destinée aux adultes et la lecture de contes pour les enfants… sur le sujet de Noël, bien sûr. Avec, au passage, une petite surprise offerte aux plus jeunes et un vin chaud servi aux plus grands.
Quels rapports entre les mœurs qui entourent le mythe du Père Noël et l’amanite tue-mouche, ce champignon majestueux au pied blanc, orné d’un anneau et au beau chapeau rouge? Le Dr Daniel Job, directeur de recherche en mycologie à l’Université de Neuchâtel, soulèvera quelques parallèles troublants et fascinants sur l’origine d’un mythe, dont la source pourrait bien avoir à faire avec… les champignons.

Quand on sait qu’étymologiquement chaman provient du toungouse, une langue de Sibérie («Shaman», personne qui possède la Connaissance), les propos de Gilles Farron intriguent: «On dit toujours que le Père Noël est une invention de Coca-Cola. Cependant, des ethnologues qui ont fait des études, en Sibérie notamment, se sont rendu compte qu’à une époque, des chamans sibériens s’habillaient de manière tout à fait comparable au Père Noël et agissaient un peu de la même manière. C’est à dire que ces chamans étaient porteurs de bonnes nouvelles qu’ils colportaient en consommant – de manière rituelle – des champignons hallucinogènes».
Le directeur du Mycorama, pousse même la théorie plus loin: «Lorsque que les chamans avaient consommé des champignons psychotropes, ils disparaissaient par la porte de la maison, allaient converser avec les dieux et réapparaissaient par la cheminée de l’habitation avec des cadeaux et des bonnes nouvelles des dieux…»

Selon Gilles Farron, la conférence audio-visuelle de Daniel Job abordera également les syndromes muscariniens provoqués par l’amanite tue-mouche: «Si l’on regarde le comportement du Père Noël, on a le bonhomme joufflu avec les pommettes rouges et qui a tendance à rire de manière incontrôlée, presque lugubre, comme s’il avait absorbé ce type de champignon. Il n’y a pas de preuves formelles que les publicitaires de Coca-Cola ont repris cette théorie, mais il y a des parallélismes extraordinairement troublants et le docteur Job en parlera bien mieux que moi avec une présentation, des photos et toute sa connaissance».
Mythe ou réalité? Pour le savoir, il suffit d’être au Mycorama, ce mercredi, dès 18 heures…


Pascal Tissier


Le Mycorama de Cernier est ouvert du mardi au dimanche, de 10 à 17 heures.
Exposition actuelle, jusqu’au 31 décembre: «Le Cinquième Règne – mystères des champignons».
Dès le 14 février 2009: «Au diable nos vieux démons!»
Pour tout renseignement : 032 889 3629
ou www.mycorama.ch

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |