Feu et Joie dans le canton de Neuchâtel » Blog de PasTis

 Feu et Joie dans le canton de Neuchâtel

21/1/2009

Prendre un enfant par la main…
le temps des vacances


Canton • Active depuis près d’un quart de siècle, l’association Feu et Joie recherche des familles disposées à accueillir pour les vacances de petits Parisiens issus de milieux défavorisés.

 

Feu et Joie

 

Feu et JoieFeu et Joie est une association qui s’occupe de placer des enfants défavorisés de la région parisienne dans des foyers de Suisse romande. Ces enfants vivent dans des cités-satellites ou des quartiers délabrés dans des conditions parfois insalubres et des logements exigus. Leur situation familiale est en plus souvent perturbée.

Une chance s’offre à eux grâce à Feu et Joie: celle d’être accueillis par des familles en Suisse romande. Les enfants qui ont entre trois et huit ans, sont de nationalité et de confession diverses et parlent français. Ils ont besoin d’un changement d’air, de voir d’autres horizons que des murs gris, d’un lit, d’une place à table, des endroits où s’ébattre , d’un rythme de vie calme et serein…

Etre famille d’accueil, c’est parfois se serrer un peu dans l’appartement, avoir un brin de patience supplémentaire, mais c’est aussi donner un peu d’amour, de chaleur et de tendresse à un des ces petits Parisiens qui en ont tant besoin.
Alors, vous qui avez une petite place dans votre maison, votre appartement, mais surtout dans votre cœur, contactez l’association.
Feu et Joie cherche des familles disponibles pour accueillir ces enfants pour les vacances soit, cette année, du 15 au 27 février, et durant l’été, du 4 juillet au 2 août, ou du 4 juillet au 16 août.

Voilà près de cinquante ans qu’Alain Delsuc, avec quelques proches, a créé l’association Feu et Joie, afin de permettre à des enfants, dont les parents sont en situation précaire, d’avoir des vacances grâce à l’hospitalité de familles suisses. Depuis la création de cette association, ce sont plus de 20’000 enfants qui ont pu partir en vacances.

Dans un message adressé aux membres de l’association, Odile Delsuc se félicite de la mobilisation des responsables suisses et souligne combien ces séjours – pour les gamins – peuvent être importants: «Pour les enfants, ces vacances sont bien plus que des instants de loisir. Le cadre familial des parents suisses qui les accueillent est pour eux l’opportunité de se construire. Les exemples de profond changement dans le comportement de certains de ces très jeunes, à leur retour de Suisse, attestent de la richesse de ces échanges». Selon la responsable de Feu et Joie, l’association a organisé 416 séjours sur la période 2007/2008, ce qui correspond au meilleur résultat depuis dix ans.

En plus de toutes les informations disponibles sur le site internet de Feu et Joie (www.feuetjoie.org), Ruth et Jean-Claude Heiniger, responsables de la section neuchâteloise, se tiennent à disposition pour apporter des compléments d’information ou pour rencontrer les familles qui seraient intéressées à accueillir un enfant, sur simple appel au 032 931 40 46 ou par courriel, à l’adresse laruche-heiniger@bluewin.ch


Pascal Tissier

 

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |