Prince of Persia Classic » Blog de PasTis

 Prince of Persia Classic

14/1/2009

Le Prince connaît ses classiques

Elu meilleur jeu de tous les temps, Prince of Persia était – en 1989 – un jeu révolutionnaire. Vingt ans plus tard, Gameloft propose un remix graphique fabuleux, disponible uniquement en téléchargement sur Xbox 360, PS3 et téléphones portables.


Price of Persia Classic

 

Avec «Prince of Persia Classic», Ubisoft (à travers sa filiale Gameloft) propose de redécouvrir le jeu historique de la saga, créé en 1989 par Jordan Mechner. Si le jeu reprend exactement la structure, les pièges, les combats et les énigmes du jeu original, l’éditeur lui offre un lifting étonnant avec un esthétisme proche des derniers volets de la saga. Mais attention, il est impossible de trouver ce «Prince of Persia Classic» en magasin: il est proposé uniquement en téléchargement sur Xbox 360 et sur PlayStation 3.
«Prince of Persia Classic» est donc un jeu de plates-formes, d’adresse, de rapidité et d’action. Un jeu pas si facile que ça dans lequel plusieurs repérages sont nécessaires avant de trouver la sortie – et l’interrupteur qui l’ouvre – souvent cachée dans un labyrinthe rempli de gardes, de piques, de guillotines et d’autres pièges. Dans ce «Classic» les interrupteurs essentiels: apparemment dans la Perse des années 90, les portes s’ouvraient en marchant sur des dalles-interrupteurs, ce qui enclenchait un compte à rebours durant lequel les portes se refermaient lentement (dans certains cas le timing est millimétré). Bref, comme au bon vieux temps, il faudra faire preuve de bons réflexes et de perspicacité pour libérer la belle princesse des mains de l’ignoble Jaffar.

Apparemment ce «Prince of Persia Classic» a été développé en 3D à l’aide du moteur légèrement allégé de l’opus édité en 2003: «Prince of Persia: Les sables du temps» pour ne pas le nommer. Bien sûr, vu qu’il reprend le principe du jeu original, le joueur retrouve un «Classic» jeu de plates-formes à défilement horizontal, mais la claque graphique est bien réelle.

Du neuf avec du vieux

C’est un fait, Gameloft a réussi à développer l’un des plus beaux jeux du Xbox Live Arcade et du PlayStation Network, curieusement pas tant en termes techniques (même si le niveau est, de toute évidence, élevé) qu’en termes esthétiques. Oui, «Prince of Persia Classic» est une leçon de remise à niveau et de relooking. Les autres éditeurs qui ressortent leurs vieilleries devraient en prendre de la graine. Le jeu de Gameloft propose des décors somptueux, de subtils effets de lumière et une animation sans faille.

Les joueurs qui souhaitent se lancer dans l’aventure ne doivent pas être leurrés par les derniers opus furieusement acrobatiques: on le répète, «Prince of Persia Classic» n’est que le fruit d’un lifting, ce qui signifie que les mécanismes du – magré son logo modernisé et son allure sévèrement relookée – sont identiques à la version de 1989. En pratique, tout n’est que bonds, duels contre des gardes, enclenchements d’interrupteurs, le tout avec une maniabilité réduite à sa plus simple expression et un level design qui accuse tout de même son âge.

Bien sûr, les combats sont assez répétitifs et se résument à parer/attaquer en rythme, ce qui demande une bonne technique des doigts. Les Gamers amoureux du jeu original seront comblés.

Un «Classic» mobile

Le grand classique des jeux de plates-formes est aussi disponible pour les téléphones portables. Cette édition «Classic» pour mobile reprend les bases du titre tout en y ajoutant quelques mouvements inédits pour notre jeune Prince. Enfin, si le jeu original ne proposait qu’une seule quête, cette version remaniée propose plusieurs modes de jeu: Normal (avec pièces d’or à récupérer); Classic (le même, sans les pièces), Time Attack (60 minutes chrono pour terminer le jeu) et Survie (c’est Game Over à la première chute).
Pour aider le joueur dans ce titre, qui, il faut bien l’avouer, était bien retord, on a désormais une carte pour mieux se repérer. De même, un petit papillon indique la direction à suivre. Pratique lorsqu’on a parcouru tout un niveau et que, brusquement, il faut revenir en arrière. Enfin, des points de sauvegarde ont été aussi ajoutés.
Les graphismes font honneur au jeu original. Améliorés, ils n’en restent pas moins sobres et tout a fait dans l’esprit de l’époque. La maniabilité, elle, a été améliorée : ce «Prince of Persia Classic» se révèle presque plus maniable sur le téléphone portable que sur les consoles.


Pascal Tissier

 

 


Category : JEUX VIDEO Print

| Contact author |