Peseux accueille le concert de Vincent Bigler » Blog de PasTis

 Peseux accueille le concert de Vincent Bigler

25/2/2009

Vincent Bigler
en concert… émotion
 


Peseux • Pour le vernissage de son CD «Accord Simple», Vincent Bigler donne un concert vendredi soir à la Salle de Spectacles… avec «ses» musiciens et des artistes invités. Emotions garanties. 

vincent,bigler,concert,musique,peseux

Vendredi, Vincent Bigler ne sera pas seul sur scène et la Salle de spectacles
certainement un étroite pour accueillir les centaines des personnes attendues.

 

«A la première répétition avec mes quatre musiciens, j’ai eu comme un voile et j’ai fondu en larmes. L’émotion était trop forte… Les mois ont passés et les répétitions ses sont succédées, mais aujourd’hui encore, en entendant mes morceaux joués par des pros, je dois encore lutter pour ne pas me laisser envahir par l’émotion. Et je ressens le même sentiment en entendant la voix d’Angie qui m’accompagne au chant.» C’est que pour élaborer son album «Accord Simple», Vincent Bigler s’est occupé de tout, seul chez lui, le chant bien sûr, mais aussi l’enregistrement de tous les instruments, via un logiciel spécifique. Pas de musiciens, juste une guitare, un piano, des claviers et une amie talentueuse: «Angie Ott a fait parler d’elle récemment en remportant une des dix places de la finale de l’USA World Showcase 2009, à Las Vegas, un gigantesque concours de chant qui rassemblait 400'000 participants.»
La jeune femme sera vendredi soir sur la scène de la Salle de spectacles pour chanter aux côtés du «roux de Cortaillod»: «Elle interprétera également un ou deux titres de son répertoire». Derrière Vincent Bigler, quatre musiciens donneront vie aux chansons du Neuchâtelois: Gil Reber à la batterie, Gino Berchicci à la basse, Massimo Bonomo au clavier, et Renaud de Montmollin à guitare: «Pas de bande enregistrée, ni d’ordinateur, juste des artistes et le public.» Depuis plus de six mois plusieurs chansons de Vincent Bigler sont diffusées sur des stations radio, dont «Petit Homme» et «J’ai fin» et leur auteur-compositeur se réjouit de les interpréter en live: «J’espère que le public participera à la fête qu’il les chantera avec moi… ce serait fantastique!»

Plusieurs surprises

Vendredi, avant le concert proprement dit, le public pourra déguster le foie gras offert par l’un des sponsors de la soirée et boire le verre de l’amitié… peut-être en présence du chanteur et des artistes invités: «Outre la prestation d’Angie, il y aura plusieurs surprises, mais je ne tiens pas à les dévoiler… je les réserve au public venu me soutenir. Tout ce que je peux dire c’est qu’il y aura de beaux duos et d’autres cadeaux musicaux…»     
Plusieurs caméras seront installées à la Salle de spectacles par une télévision locale – Télé Objectif Réussir (TOR) pour ne pas la nommer – histoire de filmer tout le concert et de garder une trace de cette soirée: «J’espère bien remplir la salle pour échanger un bon moment avec le public et ainsi m’ouvrir les portes des festivals de l’été.»

Révélation tardive

La passion de Vincent Bigler pour la chanson ne date pas d’hier, mais son envie de partager des émotions avec le public s’est révélée récemment: «Pendant vingt ans, j’ai tout caché de mon attrait pour la musique. Quand des amis venaient chez moi, je planquais tout, ma guitare, mes partitions, mes cahiers de paroles, comme si j’avais honte que l’on puisse savoir que je faisais de la musique. J’avais même aménagé un espace dans un meuble pour cacher mes instruments quand mes copains débarquaient. Je n’en parlais jamais, je ne partageais rien... personne ne pouvait savoir que je jouais de la musique et que j’écrivais des chansons».


Et puis, comme ça, sans crier gare, après quelques événements qui ont marqué sa vie, Vincent Bigler à eu envie de partager ses émotions, de chanter – en français – ses joies et ses peines: «C’était à la fin 2006, alors que je venais d’être engagé comme coordinateur des commandes chez Philip Morris… Tout d’un coup, alors que je sortais d’une période difficile, je me suis consacré à fond à la musique, à l’écriture de chansons.» De cette révélation est né «Accord Simple», un maxi-CD six titres qui laisse apparaître un talent certain, tant au niveau de la composition que de l’écriture. Les paroles abordent des sujets graves, traités et chantés tout en subtilité, comme le cancer, dans «La Gomme», ou l’anorexie dans «J’ai fin»… une chanson qui est toujours dans la «play list» de plusieurs stations de radio.
Après le concert de vendredi, Vincent Bigler n’a qu’une envie, se remettre au travail pour produire un album complet et chanter en public... encore et encore.   


Pascal Tissier



Autres articles sur Vincent Bigler

25-02-09  Peseux accueille le concert de Vincent Bigler

06-08-08  La première galette musicale de Vincent Bigler

05-06-08  Portrait de Vincent Bigler... chanteur...




Concert Vincent Bigler
Vendredi 27 février, dès 20 heures
Salle de Spectacles à Peseux
www.myspace.com/vincentbigler

vincent,bigler,concert,musique,peseux

 

 


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |