FIFA 10 : Quatre joueurs se consolent sur PS3 » Blog de PasTis

 FIFA 10 : Quatre joueurs se consolent sur PS3

1/12/2009

Récréation

Les rouge et noir sont en jeu... vidéo

De nombreux joueurs de Neuchâtel Xamax sont passionnés par les simulations de football. A l’occasion de la sortie de FIFA 10, quatre d’entre eux livrent leurs impressions – manette en main – sur ce jeu qui leur propose de rejouer le Championnat de Super League avec leur équipe et leur double. - par Pascal Tissier

Xamax - FIFA 10
Xamax - FIFA 10
Raphaël Nuzzolo et Carlos Varela jouent avec un Nuzzolo "virtuel"

Ils sont quatre face à l’écran géant tendu sur l’un des murs du salon Business du stade de la Maladière: Ibrahima Niasse, Thierno Bah, Raphaël Nuzzolo et Carlos Varela. La console de jeu est connectée et des séquences de FIFA 10 défilent à l’écran. Dès son arrivée dans la salle, Nuzzolo s’installe dans l’un des fauteuils, s’empare d’une manette et lance une partie. Sans quitter l’image affichée par le vidéoprojecteur, le 14 xamaxien explique à Thierno Bah les commandes qu’il doit effectuer sur sa manette pour entrer dans le jeu et choisir son équipe.

Tous les joueurs sont là
«J’adore ces simulations de football et j’y joue beaucoup. Pendant des années, j’ai préféré Pro Evolution Soccer (PES), mais Electronic Arts a beaucoup amélioré son jeu et maintenant je suis devenu un inconditionnel de FIFA.» Nuzzolo est captivé par sa partie, se lève, et crie lorsqu’il met le ballon dans les filets. Le pauvre Bah est dépassé par les événements mais garde le sourire. Varela intervient pour l’aider: «Presse L1 pour donner une pichenette».
Pour Carlos Varela, l’un des points forts du jeu est la présence de tous les acteurs du football européen: «Je suis un fan de longue date de FIFA. Contrairement à l’autre (PES, ndlr), dans FIFA il y a le Championnat suisse, les Coupes d’Europe et les vrais noms des joueurs… Avoir à l’écran toutes les équipes et tous les joueurs avec un tel réalisme contribue aussi au plaisir.»

Xamax - FIFA 10

Un arbitre enfin au top
Quand on lui demande s’il est satisfait de son apparence dans le jeu, Carlos Varela sourit: «Oui, je suis vraiment ravi. C’est bien fait et les programmeurs m’ont même crédité d’excellents points de vitesse et d’agressivité. Ça fait quatre ou cinq ans que je figure dans ce jeu, avant avec Young Boys et aujourd’hui dans l’équipe de Xamax. Il faut dire que le concept a bien évolué et qu’il atteint vraiment le sommet au niveau des possibilités de jeu, des passes, des gestes techniques, de la gestion des joueurs et même de l’arbitrage. La possibilité de simuler est intégrée et maintenant l’arbitre peut même revenir à la faute. En cas de contact, Il laisse l’avantage et dès qu’on perd le ballon, l’arbitre revient à la faute initiale. C’est le top!»

Varela en solo
Chez lui, Varela préfère jouer seul: «J’aime bien me lancer dans des championnats et j’y passe de longues soirées. Mais c’est clair que si des copains viennent chez moi, je m’éclate aussi en multijoueurs, mais c’est plus pour s’amuser et rigoler en jouant. Non, vraiment j’ai plus de plaisir à jouer seul. Le jeu n’est jamais ennuyant, car les adversaires ne se comportent jamais deux fois de la même manière. A chaque partie il faut trouver d’autres tactiques pour gagner.»

Xamax - FIFA 10 - Carlos Varela
Carlos Varela - photo David Baumann (artaban TV)

Une autre vision du jeu
Varela reconnaît même qu’une simulation de ce type peut être utile à sa manière de jouer sur la pelouse: «Physiquement non, bien sûr! Mais le réalisme du jeu, très proche de la réalité et la vue du terrain, telle qu’elle s’affiche à l’écran, permettent d’avoir une autre vision du jeu. Notamment au niveau du positionnement de chaque joueur, que ce soit en phase offensive ou défensive. On peut voir si on est trop lent, si on garde trop la balle... Non vraiment, avec ce jeu on doit trouver un style de jeu et des solutions, proches de la réalité. Et encore plus dans cette version qui ne permet plus des exploits individuels.»
Des commentaires vivants
Varela est aussi élogieux concernant la qualité des commentaires préenregistrés en français dans le jeu: «Les commentateurs sont extraordinaires et semblent vraiment vivre toutes les situations de jeu. En plus, ils citent quasiment tous les joueurs de Xamax avec les noms et prénoms. Cette fois, ils ont vraiment été très loin dans le réalisme. Dommage que la Maladière ne figure pas dans les stades disponibles.»

Dans le feu de l’action
Varela doit intervenir pour que Nuzzolo décroche de sa partie, abandonne l’équipe anglaise qu’il dirigeait et configure une nouvelle partie. Histoire d’être immortalisés par le photographe, les joueurs enfilent leur maillot rouge et noir et retournent illico aux manettes. Ce sera un affrontement entre Nuzzolo et Varela, avec Neuchâtel Xamax face à une autre équipe de la Super League. Nuzzolo: «Tu prends les Bernois?» Varela: «ça m’est égal, on prend plutôt Sion.» Start! En quelques secondes les joueurs sont concentrés dans leur partie et ne font plus attention à la présence du photographe: «Tu peux tenir ta manette plus haute pour la photo?» «Attends, attends… deux secondes… GOAL!» Nuzzolo est debout et seul son maillot apparaît sur le cliché. Raté! Varela: «Tu vas voir, je vais t’en mettre deux, ça va être vite fait!»

Xamax - FIFA 10 - Nuzzolo
Raphaël Nuzzolo - photo David Baumann (artaban TV)

L’avis de Nuzzolo
A voir la dextérité avec laquelle il joue avec sa manette, Raphaël Nuzzolo est un aficionado de ce jeu: «Techniquement, je trouve que cette nouvelle édition de FIFA est encore plus proche de la réalité. La seule erreur que j’ai décelée m’amuse puisqu’elle me concerne: ma fiche de caractéristiques indique que je suis gaucher alors que ce n’est pas le cas. Sinon, il n’y a rien à redire, ça frise la perfection. Même les stades sont magnifiques, avec, dans le public, une ambiance différente selon l’origine des équipes sur le terrain. Dans la version «09» il y avait encore des lacunes, notamment au niveau des hors-jeu, mais là, chapeau!»

Adepte du jeu en ligne
S’il apprécie lui aussi jouer seul à la maison avec sa PS3, «Nuzz» est un adepte du jeu en ligne et reconnaît qu’il évolue sur le PlayStation Network – le portail interactif de la PS3 – sous son vrai nom: «Je préfère affronter de vrais adversaires en ligne plutôt que de me battre seul contre des équipes gérées par la console.»
Selon le milieu de terrain xamaxien, s’il y a une chose à améliorer dans ce jeu, c’est la réaction du gardien, lorsqu’il est géré par la console: «En un contre un, sur un tir direct, il défend parfaitement sa cage, mais avec un peu d’expérience et une bonne combinaison de touches, on peut lober le portier et marquer assez facilement.»

Xamax - FIFA 10 - Thierno Bah
Thierno Bah - photo David Baumann (artaban TV)

La reconversion de Bah
Discret dans son coin, Thierno Bah semble avoir du plaisir à regarder les autres jouer: «J’étais plutôt un adepte de Pro Evolution Soccer et je ne m’étais pas rendu compte à quel point FIFA avait évolué. Je découvre ce jeu à l’instant et franchement, une fois que l’on a compris les fonctions de chaque touche, on gagne en efficacité et on peut au moins se défendre face à des joueurs expérimentés, comme Nuzzolo ou Varela».

Xamax - FIFA 10 - Niasse
Ibrahima Niasse - photo David Baumann (artaban TV)

Les confidences de Niasse
Retenu par une séance d’entraînement, Ibrahima Niasse arrive après les autres, mais dès qu’il voit la taille de l’écran et l’engouement de ses comparses, sourire aux lèvres, il enfile le maillot marqué à son nom et s’installe dans un fauteuil, manette en main: «J’adore ces jeux de foot, aussi bien avec Pro Evolution Soccer que FIFA, avec tout de même une petite préférence pour le second».
Sans jamais perdre son sourire, Niasse semble gêné de dire ce qu’il ressent en voyant son double à l’écran: «ça fait bizarre de se voir ainsi à la télé, mais en même temps c’est plaisant. Ces temps, je joue passablement, surtout avec Ideye Brown (l’attaquant central de Xamax) qui est aussi bon sur le terrain que devant un écran. En général, on s’affronte avec des équipes anglaises mais, si je suis seul, j’ai tendance à choisir mon club, Neuchâtel Xamax.»

Fin de la récréation
Nuzzolo est déchaîné et balance un petit coup de coude à Niasse: «Joue! Joue! Joue!». Malgré l’ambiance bon enfant, pour ne pas dire déjantée, le Sénégalais s’en sort plutôt bien et obtient l’égalisation qui amène une séance de tirs au but. «Nuzz» passe alors sa manette à Varella: «Tiens vas-y, tire!»
Pas de gagnant, ni de perdant, pendant cette petite heure de récréation, juste quatre copains qui ont passé un bon moment de plaisir autour d’un jeu vidéo qui, vous l’avez compris, fait l’unanimité.

Pascal Tissier

Xamax - FIFA 10



La série FIFA

FIFA est la série de jeux considérée comme la référence des simulations de football sur PC et consoles. Créée en 1993 par Electronic Arts (EA), FIFA se renouvelle chaque année à travers une nouvelle édition dotée d’améliorations apportées au gré des nouvelles technologies et des capacités des consoles. Comme son titre l’indique, le jeu bénéficie de la licence de la Fédération Internationale de Football (FIFA), ce qui lui permet d’afficher tous les joueurs, toutes les équipes et tous les sponsors du monde du football. Régulièrement opposé à Pro Evolution Soccer (PES) – de Konami –  FIFA a, depuis quelques années, supplanté son concurrent.

Toujours développé par EA Sports et édité par Electronic Arts, FIFA 10, qui vient d’être commercialisé, est la 16ème édition du jeu (sans compter les FIFA Street et les éditions spéciales éditées pour l’Euro ou la Coupe du monde).
FIFA 10 propose un nombre conséquent de ligues, principalement européennes (dont la Super League Suisse, avec Neuchâtel Xamax), plus de 700 équipes et près de 20 000 joueurs, sans compter la possibilité de prendre en main des équipes nationales. De plus, une trentaine de grands stades internationaux ont été spécialement modélisés pour cette édition.
Comme d’habitude, FIFA 10 est proposé sur PC et sur toutes les consoles du moment, portables comprises.

Pascal Tissier

Xamax - FIFA 10



FIFA 10

FIFA 10

FIFA 10

BONUS: images inédites non publiées dans XA'mag
photos Pascal Tissier

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
Test de cadrage sur le toit du Stade de la Maladière avec Alexandre Rey, directeur de Pro'Imax

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
David Baumann (artaban TV) en plein shooting avec Carlos Varela, pour la photo de couverture de XA'mag

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
  Des silhouettes sur le toit de La Maladière: c'est Carlos Varela en plein shooting photo


La photo retenue pour la couverture du premier numéro de XA'mag: elle est signée David Baumann (artaban TV)
A noter, pour l'anecdote, que Varela pose avec un ballon retrouvé par hasard sur le toit du stade...

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
  Thierno Bah, Raphaël Nuzzolo et Alexandre Rey avant la séance photo avec les maillots

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
 Carlos Varela, manette en main... d'expert

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
Le double virtuel de Carlos Varela dans le jeu FIFA 10

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
Le double virtuel de Carlos Varela sous un autre angle

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
Thierno Bah n'a d'yeux que pour l'écran...

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
...où son double virtuel entre sur le terrain du jeu FIFA 10

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
Gros plan sur Carlos Varela

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
Ibrahima Niasse joue avec son double (ci-dessous)

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
Le double virtuel d'Ibrahima Niasse en pleine action

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
Carlos Varela et Raphaël Nuzzolo en pleine partie...

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
Manette à la main, Raphaël Nuzzolo tente de contrôler son double virtuel

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
Séance de jonglage de et avec Raphaël Nuzzolo

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
...et Thierno Bah trouve ça drôle!

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
Difficile de sortir Nuzzolo de sa partie

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
David Baumann en plein shooting avec Nuzzolo. En arrière-plan, Varela et Alexandre Rey

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
Carlos Varela en spectateur

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
David Baumann contrôle ses prises pendant que les vedettes persistent et jouent...

Shooting FIFA 10 avec Varela, Nuzzolo, Bah et Niasse
Entre David Baumann et Alexandre Rey, Carlos Varela jette un oeil sur "ses" photos

Logo Xa'mag


Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |