Chronique des chiens célèbres - Milou » Blog de PasTis

 Chronique des chiens célèbres - Milou

1/12/2010

Logo Le Chien Magazine
Article publié dans Le Chien Magazine No.12 - Décembre 2010

 

Chronique des chiens célèbres: Milou, le fidèle compagnon de Tintin

Dans une annonce publiée le 4 janvier 1929, la revue «Le Petit Vingtième»* informe ses lecteurs que, dès la semaine suivante, ils pourront suivre «les aventures extraordinaires de Tintin, reporter, et de son chien Milou, au pays des Soviets». La notule est surmontée d’une vignette sur laquelle on découvre un petit bonhomme entrant à pied à Moscou accompagné de son chien. Et voilà comment le nom de Milou est, depuis plus de quatre-vingts ans, indissociable de celui de Tintin.

Chien célèbre Tintin et Milou

Qui mieux que Georges Remi, alias R.G., dit Hergé, peut parler de Milou, le fidèle compagnon à quatre pattes que le dessinateur belge a lié à Tintin, le plus célèbre reporter du monde… de la bande dessinée?
Dans une interview accordé – en juillet 1978 – à l’émission «30 millions d'amis», Hergé explique pourquoi il a choisi un chien, et plus particulièrement un fox-terrier, pour partager les aventures de Tintin. «Lorsque j’ai créé Tintin, à fin 1928, je me suis dit qu’il ne pouvait pas être seul. Or c’est un reporter et un reporter, c’est fait pour voyager et il est plus facile de voyager avec un chien, qu’avec une girafe, une autruche ou un crocodile. Du coup, le chien est le plus banal, mais le plus affectueux compagnon pour un reporter. Milou est à la fois le faire-valoir et le Sancho Panza de ce Don Quichotte qu’est Tintin. Il est toujours un peu réticent… il semble dire «attention Tintin, tu vas t’embarquer dans une nouvelle d’aventure. De quoi te mêles-tu? Reste à la maison et laisse aller les choses!». Milou est approximativement un fox-terrier à poil dur, un peu bâtard tout de même. Si je l’ai choisi, c’est qu’à l’époque ces chiens étaient à la mode. Il y avait même un journal qui s’appelait Ric et Rac**, à l’image du duo de chiens composé d’un un fox-terrier blanc et d’un skye-terrier noir, omniprésent dans les pages du journal.»
Dans la même émission, Hergé décrit aussi le rôle de Milou et ses rapports avec les autres animaux: «Avec le recul, je m’aperçois que Milou est souvent agressif avec la gent animale. Ça commence d’ailleurs dans Tintin au pays des Soviets où il se déguise en tigre pour faire peur à d’autres animaux. C’est la première fois qu’il veut prouver son autorité, mais en se mettant dans la peau d’un félin.»

Chien célèbre Tintin et Milou

L’origine du nom de Milou n'est pas clairement définie. Pour certains il aurait été inspiré par un amour de jeunesse de Hergé, Marie-Louise Van Cutsem, qu’il surnommait «Malou». Pour d’autres, il ferait référence à René Milhoux un champion de moto de l'époque.
Mais qu’importe. Ce qui est certain, c’est que Milou a largement contribué au succès d’une saga indémodable. Outre 24 albums signés par Hergé, dont un inachevé, la série Tintin et Milou a aussi été un magazine hebdomadaire, Le Journal de Tintin, publié de 1946 à 1993. En marge des références éditoriales, il faut encore ajouter plusieurs adaptations au cinéma, à la télévision et au théâtre. Incontestablement l’œuvre créée par Hergé est à la tête des plus célèbres bandes dessinées européennes du XXe siècle.
Même si, au fil des albums, le capitaine Haddock fait de l’ombre à son rôle de faire-valoir râleur, et même s’il perd progressivement sa faculté de penser à travers des bulles, Milou garde une place importante dans les missions de Tintin. Son caractère étonnamment humain présenté dans les premiers albums laisse peu à peu place à un vrai chien, comprenez qu’il utilise son flair et que, par intuition, il anticipe souvent les situations dangereuses dans lesquelles Tintin va se retrouver. Au final, muet ou pas, Milou sauve maintes fois la vie de son maître.

Pascal Tissier

 

* Le Petit Vingtième était un supplément hebdomadaire au journal Le Vingtième Siècle, publié en Belgique de novembre 1928 au mois de mai 1940. Cette revue est évidemment très convoitée par les Tintinophiles.

 ** Edité par Fayard, le journal Ric et Rac fut publié de mars 1929 au mois d’août 1944. Aujourd’hui, il est recherché par les collectionneurs de bandes dessinées, notamment ceux passionnés par Popeye ou Tarzan.

 

 

Logo Le Chien Magazine
Article publié dans Le Chien Magazine No.12 - Décembre 2010

 

 

Category : ARTICLES PRESSE Print

| Contact author |